Des pages

Ravissement et tribulation de 7 ans

Il y a beaucoup de gens qui promeuvent le concept d’une période de Grande Tribulation de 7 ans juste avant le retour de Jésus-Christ. Beaucoup a été dit sur cette idée – qu’elle reflétera les périodes de 2 x 3,5 ans par lesquelles, au milieu des 7 ans, l’antéchrist entrera dans le temple de Dieu, ce qui provoquera l’abomination de la désolation.
Les Écritures ont été citées pour soutenir cette croyance, comme Daniel 9:27 ; Matthieu 24:15 ; Marc 13:14 ; Luc 21:20; et 2 Thessaloniciens 2:4. Ces Écritures seront examinées plus tard.
Au début de cette période de Grande Tribulation, beaucoup prétendent que Jésus reviendra, avant Sa Seconde Venue pour racheter tous les membres de Son église. Les croyants vivants et morts monteront au ciel, étant ainsi à l’abri du temps de détresse, comme il n’y en a jamais eu [Daniel 12: 1].
Daniel 12:1 ¶ Et en ce temps-là se lèvera Michel, le grand PRINCE qui défend les enfants de ton peuple; et il y aura un TEMPS DE TROUBLE, TEL QU’IL N’Y EN A JAMAIS eu depuis qu’il y avait une nation [même] pour ce même temps: et en ce temps-là ton peuple sera délivré, tous ceux qui seront trouvés écrits dans le livre.
À la fin de cette période de Grande Tribulation, aura lieu la Bataille d’Armageddon telle qu’enregistrée dans le Livre de l’Apocalypse :
Apocalypse 16:15 Voici, je viens comme un voleur. Béni soit celui qui veille et garde ses vêtements, de peur qu’il ne marche nu et qu’on ne voie sa honte.
Apocalypse 16:16 Et il les rassembla dans un lieu appelé en langue hébraïque ARMAGEDDON.
Revelation 19:11 Et je vis le ciel ouvert, et voici un cheval blanc; et celui qui était assis dessus [était] appelé Fidèle et Vrai, et il juge et fait la guerre avec justice.
Apocalypse 19:12 Ses yeux [étaient] comme une flamme de feu, et sur sa tête [étaient] de nombreuses couronnes ; et il avait un nom écrit, que personne ne connaissait, sauf lui-même.
Apocalypse 19:13 Et il [était] vêtu d’un vêtement teint de sang, et son nom est appelé la Parole de Dieu.
Revelation 19:14 Et les armées [qui étaient] dans les cieux le suivaient sur des chevaux blancs, vêtues de fin lin, blanc et pur.
Revelation 19:15 Et de sa bouche sort une épée tranchante, avec laquelle il frappera les nations; et il les dominera avec une verge de fer; et il foulera la cuve de l’ardeur et de la colère du Dieu tout-puissant.
Revelation 19:16 Et il a sur son vêtement et sur sa cuisse un nom écrit : ROI DES ROIS, ET SEIGNEUR DES SEIGNEURS.
Revelation 19:17 Et je vis un ange debout dans le soleil; et il cria d’une voix forte, disant à tous les oiseaux qui volent au milieu des cieux : Venez et rassemblez-vous pour le souper du grand Dieu ;
Apocalypse 19:18 afin que vous mangiez la chair des rois, et la chair des capitaines, et la chair des hommes forts, et la chair des chevaux, et de ceux qui sont assis dessus, et la chair de tous [les deux hommes] libre et lié, à la fois petit et grand.
Revelation 19:19 Et je vis la bête, et les rois de la terre, et leurs armées, rassemblés pour faire la guerre à celui qui était assis sur le cheval, et à son armée.
Apocalypse 19:20 Et la bête  (alias “Petite Corne” de Daniel 7) fut prise, et avec elle le faux prophète qui opérait des miracles devant lui, avec lequel il séduisait ceux qui avaient reçu la marque de la bête, et ceux qui adoraient son image. Ces deux-là ont été jetés vivants dans un lac de feu brûlant de soufre.
Revelation 19:21 Et le reste fut tué par l’épée de celui qui était assis sur le cheval, qui [l’épée] sortit de sa bouche; et toutes les volailles furent rassasiées de leur chair.
Spirit of Prophecy dit ceci à propos de la bataille d’Armageddon :
L’ange, l’ange puissant du ciel, doit « éclairer la terre de sa gloire » tandis qu’il crie puissamment d’une voix forte : « Babylone la grande est tombée, est tombée ». Apocalypse 18:2. Oh, comme je souhaite que l’église se lève et brille parce que la gloire du Seigneur s’est levée sur elle. Que ne pouvons-nous pas faire en Dieu si chaque agent humain fait de son mieux. “Sans moi, vous ne pouvez rien faire.” {Lt112-1890} Aussi {1888 761.3}
Nous perdrions foi et courage dans le conflit si nous n’étions pas soutenus par la puissance de Dieu. Toute forme de mal doit jaillir en une intense activité. Les anges maléfiques unissent leurs pouvoirs aux hommes maléfiques et, comme ils ont été en conflit constant et ont acquis une expérience dans les meilleurs modes de tromperie et de combat, et se sont renforcés pendant des siècles, ils ne céderont pas le dernier grand concours final sans une lutte désespérée. . Tout le monde sera d’un côté ou de l’autre de la question. La BATAILLE d’ARMAGEDDON aura lieu. Et ce jour-là ne doit trouver aucun de nous endormi. Nous devons être bien éveillés, comme des vierges sages ayant de l’huile dans nos vases avec nos lampes. Qu’est-ce que c’est? Grâce, grâce ! La puissance du Saint-Esprit doit être sur nous et le capitaine de l’armée du Seigneur se tiendra à la tête des anges du ciel pour diriger la bataille.{Lt112-1890} Aussi {1888 761.3}
La puissance du Saint-Esprit doit être sur nous, et le capitaine de l’armée du Seigneur se tiendra à la tête des anges du ciel pour diriger la bataille. Les événements solennels devant nous doivent encore se produire. Il faut sonner trompette après trompette, fiole après fiole versée l’une après l’autre sur les habitants de la terre. Des scènes d’un intérêt prodigieux nous attendent, et ces choses seront des indications sûres de la présence de Celui qui a dirigé tous les mouvements agressifs, qui a accompagné la marche de sa cause à travers tous les âges, et qui s’est gracieusement engagé à être avec son peuple dans tous ses conflits jusqu’à la fin du monde. Il confirmera Sa vérité. Il la fera triompher. Il est prêt à fournir à ses fidèles des motifs et une force de dessein,{Lt112-1890} Aussi {1888 761.3 762.1}
Il n’y a que deux partis dans notre monde, ceux qui sont fidèles à Dieu et ceux qui se tiennent sous la bannière du prince des ténèbres. Satan et ses anges descendront avec puissance, signes et prodiges mensongers pour tromper ceux qui habitent sur la terre et, si possible, les élus eux-mêmes. La crise est à nos portes. Est-ce pour paralyser les énergies de ceux qui connaissent la vérité ? L’influence des pouvoirs de tromperie est-elle si étendue que l’influence de la vérité sera maîtrisée ? {Ms172-1899}
La BATAILLE d’ARMAGEDDON va bientôt se dérouler. Celui sur le vêtement duquel est écrit le nom, Roi des rois et Seigneur des seigneurs, conduit les armées du ciel sur des chevaux blancs, vêtus de fin lin, pur et blanc. {Ms172-1899}
Nous devons étudier le déversement de la septième coupe. Les puissances du mal n’abandonneront pas le conflit sans lutte. Mais la Providence a un rôle à jouer dans la BATAILLE d’ARMAGEDDON. Lorsque la terre sera éclairée par la gloire de l’ange d’Apocalypse dix-huit, les éléments religieux, bons et mauvais, se réveilleront de leur sommeil, et les armées du Dieu vivant entreront en campagne. {Ms175-1899}
Mais y aura-t-il un enlèvement et ensuite une période de grande tribulation de 7 ans avant la seconde venue de Jésus ?
La Parole de Dieu est très claire. Il n’y a absolument aucune vérité dans cette croyance artificielle. Les preuves vont maintenant être étudiées.
Le mot « enlèvement » n’apparaît pas dans la Bible.
Dans Spirit of Prophecy, le mot « ravissement » est toujours utilisé dans son sens véritable et premier – un nom signifiant « un sentiment de plaisir ou de joie intense », ou « un plaisir et un bonheur ou une excitation extrêmes », ou « une joie ou un délice extatique ; extase joyeuse ».
Il n’est jamais utilisé dans son sens secondaire de transport des croyants au ciel à, ou avant, la seconde venue du Christ.
La croyance Rapture a émergé d’une théorie de John Nelson Darby en 1833, selon laquelle Jésus reviendrait pour racheter tous les membres de l’église. Le pré-tribulationisme, comme on l’appelle, se rapporte aux dernières choses et à la croyance de la fin des temps selon laquelle les croyants vivants et morts monteront au ciel pour rencontrer Jésus-Christ à ou avant la seconde venue (parousie).
Différents points de vue existent sur le moment exact de l’enlèvement et si le retour du Christ se produirait en un événement ou deux. Le pré-tribulationisme distingue l’enlèvement de la seconde venue de Jésus-Christ mentionnée dans l’Évangile de Matthieu, 2 Thessaloniciens et l’Apocalypse. Ce point de vue soutient que l’enlèvement précéderait une tribulation de 7 ans, qui culminerait avec la seconde venue du Christ.
Dans 1 Thessaloniciens, l’apôtre Paul écrit que le Seigneur descendra du ciel et qu’un son de trompette précédera la résurrection des « morts en Christ » (4 :16).
Par la suite, ” nous qui sommes vivants [et] qui restons, nous serons enlevés avec eux dans les nuées, à la rencontre du Seigneur dans les airs ” (4:17).
1 Thessaloniciens 4:16 Car le Seigneur lui-même descendra du ciel avec un cri, avec la voix de l’archange, et avec la trompette de Dieu; et les morts en Christ ressusciteront premièrement.
1 Thessalonians 4:17 Alors nous qui sommes vivants [et] qui restons, nous serons enlevés avec eux dans les nuées, à la rencontre du Seigneur dans les airs, et ainsi serons-nous toujours avec le Seigneur.
L’origine du terme vient d’un mot grec [Strongs G726] [arpazw] harpazo, signifiant « arracher » ou « saisir ».
Il est dérivé de Strongs G138 : saisir (dans diverses applications) :–attraper (loin, vers le haut), arracher, tirer, prendre (par la force).
Le mot latin rapio accentue à tort cet acte d’agression.
Par conséquent, un sens plus vrai dans le contexte biblique serait de “cueillir”, “tirer” ou “prendre”.
La Bible KJV traduit cela correctement comme étant « rattrapé », ce qui n’implique pas un acte d’hostilité unique de la part de Jésus.
Rapture* Spirit of Prophecy recherche :
Tout le ciel attendait l’heure du triomphe où Jésus monterait vers son Père. Des anges sont venus recevoir le Roi de gloire et l’escorter triomphalement au ciel. Après avoir béni ses disciples, Jésus fut séparé d’eux et enlevé. Et tandis qu’il ouvrait la voie vers le haut, la multitude de captifs qui avaient été ressuscités à sa résurrection suivait. Une multitude de l’armée céleste était présente ; tandis qu’au ciel un nombre innombrable d’anges attendaient sa venue. Alors qu’ils montaient vers la ville sainte, les anges qui escortaient Jésus s’écrièrent : Portes, levez vos têtes, et élevez-vous, portes éternelles, et le roi de gloire entrera. la ville, qui attendait sa venue, s’écria : Qui est ce roi de gloire ? Les anges qui les escortaient avec triomphe répondirent : Le Seigneur fort et puissant ! Le Seigneur puissant dans la bataille ! Levez la tête, ô portes ! élevez-les même, portes éternelles, et le roi de gloire entrera. De nouveau l’armée céleste s’écria : Qui est ce roi de gloire ? Les anges qui les accompagnaient dans des accords mélodieux répondirent : Le Seigneur des armées ! Il est le Roi de gloire ! Et le train céleste passa dans la ville. Alors toute l’armée céleste entoura le Fils de Dieu, leur commandant majestueux, et avec la plus profonde adoration s’inclina, jetant leurs couronnes scintillantes à ses pieds. Et puis ils ont touché leurs harpes d’or, et dans des accords doux et mélodieux, ont rempli tout le ciel de leur riche musique et de leurs chants à l’Agneau qui a été immolé, mais qui revit dans la majesté et la gloire. Qui est ce Roi de gloire ? Les anges qui les accompagnaient dans des accords mélodieux répondirent : Le Seigneur des armées ! Il est le Roi de gloire ! Et le train céleste passa dans la ville. Alors toute l’armée céleste entoura le Fils de Dieu, leur commandant majestueux, et avec la plus profonde adoration s’inclina, jetant leurs couronnes scintillantes à ses pieds. Et puis ils ont touché leurs harpes d’or, et dans des accords doux et mélodieux, ont rempli tout le ciel de leur riche musique et de leurs chants à l’Agneau qui a été immolé, mais qui revit dans la majesté et la gloire. Qui est ce Roi de gloire ? Les anges qui les accompagnaient dans des accords mélodieux répondirent : Le Seigneur des armées ! Il est le Roi de gloire ! Et le train céleste passa dans la ville. Alors toute l’armée céleste entoura le Fils de Dieu, leur commandant majestueux, et avec la plus profonde adoration s’inclina, jetant leurs couronnes scintillantes à ses pieds. Et puis ils ont touché leurs harpes d’or, et dans des accords doux et mélodieux, ont rempli tout le ciel de leur riche musique et de leurs chants à l’Agneau qui a été immolé, mais qui revit dans la majesté et la gloire.{1SG 77.1 1858} Aussi {EW 190.2 1882}
Ma santé était très mauvaise, mes poumons étaient gravement touchés et ma voix me faisait défaut. L’Esprit de Dieu reposait souvent sur moi avec une grande puissance et mon corps frêle pouvait à peine supporter le poids de la gloire qui inondait mon âme. Le nom de Jésus m’a rempli d’ENLÈVEMENT, j’ai semblé respirer l’atmosphère du Ciel. Je me réjouissais à l’idée de rencontrer bientôt mon Rédempteur et de vivre à la lumière de son visage pour toujours. {ST, 30 mars 1876 par. 13} Aussi {LS80 189.1 1880}
En se laissant ainsi envahir par le sommeil, les disciples avaient perdu la conversation entre les messagers célestes et le Rédempteur glorifié. Mais alors qu’ils se réveillent soudainement d’un profond sommeil et voient la vision sublime devant eux, ils sont remplis de ravissement et de crainte. En regardant la forme rayonnante de leur Maître bien-aimé, ils sont obligés de se protéger les yeux de leurs mains, ne pouvant supporter autrement la gloire inexprimable qui habille sa personne, et qui émet des rayons de lumière comme ceux du soleil. Pendant un court instant, les disciples voient leur Seigneur glorifié et exalté devant leurs yeux, et honoré par les êtres radieux qu’ils reconnaissent comme les favoris de Dieu. {2SP 330.2 1877} Aussi {3Red 119.2 1877}
Ils croient qu’Élie est maintenant venu, selon la prophétie, et que le royaume du Christ doit être établi sur la terre. Même dans la première lueur de son étonnement, Pierre prévoit d’accueillir le Christ et les anciens dignes. Dès qu’il peut commander sa voix, il s’adresse ainsi à Jésus : « Maître, il est bon que nous soyons ici ; et faisons trois tabernacles; un pour toi, et un pour Moïse, et un pour Elie. Dans la joie du moment, Pierre se flatte que les deux messagers du Ciel ont été envoyés pour préserver la vie de Jésus du sort qui le menace à Jérusalem. Il est ravi à l’idée que ces serviteurs glorieux, revêtus de lumière et de puissance, doivent protéger le Fils de Dieu et établir son autorité royale sur la terre. Il oublie pour le moment les fréquentes explications données par Jésus lui-même du plan de salut,{2SP 330.3 1877} Aussi {3Red 120.1 1877}
Tandis que les disciples étaient submergés de ravissement et d’étonnement, « une nuée brillante les éclipsa, et voici, une voix sortit de la nuée qui dit : Celui-ci est mon Fils bien-aimé, en qui j’ai trouvé mon plaisir ; écoutez-le. Quand les disciples virent la terrible nuée de gloire, plus brillante que celle qui allait devant les tribus d’Israël dans le désert, et quand ils entendirent la voix de Dieu retentir de la nuée, avec des accents majestueux qui firent trembler la bouche comme si elle était ébranlée dès sa fondation, ils ne purent supporter la grandeur qui opprimait leurs sens, et tombèrent frappés à terre. {2SP 331.1 1877} Aussi {3Red 120.2 1877}
Si nous voulons marcher dans la lumière, nous devons suivre Jésus, la lumière de la vie. Qu’est-ce qui constitue l’éclat du Ciel ? En quoi consistera le bonheur des rachetés ? Christ est tout en tous. Ils contempleront avec un ravissement inexprimable l’Agneau de Dieu. Ils déverseront leurs chants de louange reconnaissante et d’adoration à Celui qu’ils ont aimé et adoré ici. Cette chanson, ils l’ont apprise et ont commencé à la chanter sur terre. Ils ont appris à mettre leur confiance en Jésus pendant qu’ils formaient des personnages pour le ciel. Leurs cœurs étaient accordés à sa volonté ici. Leur joie en Christ sera proportionnée à l’amour et à la confiance qu’ils ont appris à lui accorder ici. {RH, 30 mai 1882 par. sept}
« Et quelle est l’inférence à déduire de ce langage ? N’est-ce pas que des souffrances sans fin ne faisaient pas partie de sa croyance religieuse ? – Ainsi, nous concevons ; et nous découvrons ici un argument triomphal à l’appui de l’hypothèse plus agréable, plus éclairée, plus bienveillante de la pureté et de la paix universelles ultimes. Il était réconforté de voir que son fils était mort. Et pourquoi donc ? – Parce que par l’œil de la prophétie, il pouvait regarder vers l’avenir glorieux, et voir ce fils éloigné de toutes les tentations, libéré de l’esclavage et purifié des corruptions du péché, et après avoir été rendu suffisamment saint et éclairé , admis à l’assemblée des esprits ascensionnés et réjouissants. Sa seule consolation était qu’en étant retiré de l’état actuel de péché et de souffrance, son fils bien-aimé était allé là où les souffles les plus élevés du Saint-Esprit seraient répandus sur son âme obscurcie ; où son esprit serait dévoilé à la sagesse du Ciel et aux doux ENLÈVEMENTS de l’amour immortel, et ainsi préparé avec une nature sanctifiée à jouir du repos et de la société de l’héritage céleste.{4SP 358.2 1884} Aussi {GC88 538.1 1888}
Comme ravis, les méchants ont contemplé le couronnement du Fils de Dieu. Ils voient dans ses mains les tables de la loi divine, les statuts qu’ils ont méprisés et transgressés. Ils sont témoins de l’explosion d’émerveillement, de l’ENLÈVEMENT et de l’adoration des sauvés ; et tandis que la vague de la mélodie déferle sur les multitudes hors de la ville, tous s’exclament d’une seule voix : « Merveilleuses sont tes œuvres, Seigneur Dieu tout-puissant ; justes et vraies sont tes voies, toi Roi des saints ; » et se prosternant, ils adorent le Prince de la vie. {4SP 484.1 1884}
Avant d’entrer dans la cité de Dieu, le Sauveur accorde à ses disciples les emblèmes de la victoire et les investit des insignes de leur état royal. Les rangs scintillants sont dressés, en forme de carré creux, autour de leur Roi, dont la forme s’élève en majesté au-dessus du saint et de l’ange, dont le visage rayonne sur eux plein d’amour bienveillant. Dans toute l’armée innombrable des rachetés, tous les regards sont fixés sur lui, tous les yeux contemplent sa gloire dont “le visage était plus gâché que n’importe quel homme, et sa forme plus que les fils des hommes”. Sur la tête des vainqueurs, Jésus, de sa propre main droite, place la couronne de gloire. Pour chacun, il y a une couronne, portant son propre « nouveau nom », [Apocalypse 2:17.] et l’inscription, « Sainteté au Seigneur ». Dans chaque main sont placées la paume du vainqueur et la harpe brillante. Alors, tandis que les anges commandants frappent la note, chaque main balaie les cordes de la harpe avec un toucher habile, réveillant une douce musique dans des accords riches et mélodieux. L’ENLÈVEMENT inexprimable fait vibrer chaque cœur, et chaque voix s’élève dans une louange reconnaissante : à lui la gloire et la domination pour toujours et à jamais. [Apocalypse 1:5, 6.]{GC88 645.3 1888}
Devant la foule rachetée est la ville sainte. Jésus ouvre toutes grandes les portes de perles, et les nations qui ont gardé la vérité entrent. Là, elles voient le paradis de Dieu, la demeure d’Adam dans son innocence. Alors cette voix, plus riche que n’importe quelle musique qui soit jamais tombée dans l’oreille d’un mortel, se fait entendre, disant : “Votre conflit est terminé.” “Venez, les bénis de mon Père, héritez du royaume préparé pour vous depuis la fondation du monde.” {GC88 646.1 1888}
Maintenant s’accomplit la prière du Sauveur pour ses disciples : « Je veux que ceux que tu m’as donnés soient aussi avec moi là où je suis. « Sans faute devant la présence de sa gloire avec une joie extrême », [Jude 24.] Christ présente au Père l’achat de son sang, déclarant : « Me voici, et les enfants que tu m’as donnés. “Ceux que tu m’as donnés, je les ai gardés.” Oh, les merveilles de l’amour rédempteur ! l’ENLÈVEMENT de cette heure où le Père infini, regardant le racheté, verra son image, la discorde du péché bannie, son fléau enlevé, et l’humain une fois de plus en harmonie avec le divin ! {GC88 646.2 1888}
Comme ravis, les méchants ont contemplé le couronnement du Fils de Dieu. Ils voient dans ses mains les tables de la loi divine, les statuts qu’ils ont méprisés et transgressés. Ils sont témoins de l’explosion d’émerveillement, de l’ENLÈVEMENT et de l’adoration des sauvés ; et tandis que la vague de la mélodie déferle sur les multitudes hors de la ville, tous s’exclament d’une seule voix : « Tes œuvres sont grandes et merveilleuses, Seigneur Dieu Tout-Puissant ; justes et vraies sont tes voies, toi Roi des saints ; » et se prosternant, ils adorent le Prince de la vie. {GC88 668.4 1888}
David, dans la beauté et la puissance de sa jeune virilité, occupait une position élevée parmi les plus nobles de la terre. Ses talents, dons précieux de Dieu, étaient employés à exalter la gloire du divin Donateur. Ses occasions de contemplation et de méditation servaient à l’enrichir de cette sagesse et de cette piété qui le rendaient aimé de Dieu et des anges. Alors qu’il contemplait les perfections de son Créateur, des découvertes plus riches de Dieu s’ouvraient devant son âme. Au fur et à mesure que son admiration grandissait, son cœur frémissait d’une adoration et d’une extase plus ferventes. Au fur et à mesure que des pensées obscures s’illuminaient, que des difficultés s’éclaircissaient, que des contradictions étaient réconciliées, que des perplexités s’harmonisaient, de nouveaux chants de mélodie et de louanges étaient offerts devant Dieu. Chaque rayon de lumière nouvelle provoquait de nouveaux éclats de ravissement et des hymnes plus doux de dévotion, à la gloire de Dieu et du Rédempteur. L’amour qui l’émeut, les peines qui l’assaillent, les triomphes qui l’accompagnent, sont autant de thèmes pour sa pensée active, et, comme il voit l’amour de Dieu dans toutes les providences de sa vie, son cœur bat d’une adoration plus fervente. et de gratitude, sa voix résonnait d’une mélodie plus riche, sa harpe était balayée d’une joie plus exultante ; et le jeune berger allait de force en force, de connaissance en connaissance ; car l’Esprit du Seigneur était sur lui. et le jeune berger allait de force en force, de connaissance en connaissance ; car l’Esprit du Seigneur était sur lui. et le jeune berger allait de force en force, de connaissance en connaissance ; car l’Esprit du Seigneur était sur lui.{ST, 8 juin 1888 par. 9} Aussi {PP 642.2 1890}
Eh bien, que les enfants de Dieu soient remplis d’espoir et de courage, de joie et de ravissement, alors qu’ils contemplent les choses que Dieu a préparées pour ceux qui l’aiment. « Car quelle est notre espérance, ou joie, ou couronne de réjouissance ? N’êtes-vous même pas en présence de notre Seigneur Jésus-Christ lors de sa venue, car vous êtes notre gloire et notre joie » ? « Car le Seigneur lui-même descendra du ciel avec un cri, avec la voix de l’archange et la trompette de Dieu ; et les morts en Christ ressusciteront premièrement ; alors nous qui sommes vivants et qui resterons, nous serons enlevés avec eux dans les nuages, pour rencontrer le Seigneur dans les airs ; et ainsi serons-nous toujours avec le Seigneur. Consolez-vous donc les uns les autres par ces paroles. « Mais des temps et des saisons, frères, vous n’avez pas besoin que je vous écrive. Car vous savez parfaitement que le jour du Seigneur vient comme un voleur dans la nuit. Car quand ils diront : Paix et sécurité ; alors une destruction soudaine vient sur eux, comme le travail sur une femme enceinte; et ils n’échapperont pas. Mais vous, frères, vous n’êtes pas dans les ténèbres pour que ce jour vous surprenne comme un voleur. Vous êtes les enfants de la lumière, et les enfants du jour : nous ne sommes ni de la nuit, ni des ténèbres. Ne dormons donc pas comme les autres ; mais veillons et soyons sobres. Car ceux qui dorment dorment la nuit; et ceux qui s’enivrent s’enivrent la nuit. Mais nous qui sommes du jour, soyons sobres, revêtons la cuirasse de la foi et de l’amour ; et pour un casque l’espérance du salut. « Et voici, je viens bientôt ; et ma récompense est avec moi, pour rendre à chacun selon ce que sera son œuvre. et ils n’échapperont pas. Mais vous, frères, vous n’êtes pas dans les ténèbres pour que ce jour vous surprenne comme un voleur. Vous êtes les enfants de la lumière, et les enfants du jour : nous ne sommes ni de la nuit, ni des ténèbres. Ne dormons donc pas comme les autres ; mais veillons et soyons sobres. Car ceux qui dorment dorment la nuit; et ceux qui s’enivrent s’enivrent la nuit. Mais nous qui sommes du jour, soyons sobres, revêtons la cuirasse de la foi et de l’amour ; et pour un casque l’espérance du salut. « Et voici, je viens bientôt ; et ma récompense est avec moi, pour rendre à chacun selon ce que sera son œuvre. et ils n’échapperont pas. Mais vous, frères, vous n’êtes pas dans les ténèbres pour que ce jour vous surprenne comme un voleur. Vous êtes les enfants de la lumière, et les enfants du jour : nous ne sommes ni de la nuit, ni des ténèbres. Ne dormons donc pas comme les autres ; mais veillons et soyons sobres. Car ceux qui dorment dorment la nuit; et ceux qui s’enivrent s’enivrent la nuit. Mais nous qui sommes du jour, soyons sobres, revêtons la cuirasse de la foi et de l’amour ; et pour un casque l’espérance du salut. « Et voici, je viens bientôt ; et ma récompense est avec moi, pour rendre à chacun selon ce que sera son œuvre. comme d’autres; mais veillons et soyons sobres. Car ceux qui dorment dorment la nuit; et ceux qui s’enivrent s’enivrent la nuit. Mais nous qui sommes du jour, soyons sobres, revêtons la cuirasse de la foi et de l’amour ; et pour un casque l’espérance du salut. « Et voici, je viens bientôt ; et ma récompense est avec moi, pour rendre à chacun selon ce que sera son œuvre. comme d’autres; mais veillons et soyons sobres. Car ceux qui dorment dorment la nuit; et ceux qui s’enivrent s’enivrent la nuit. Mais nous qui sommes du jour, soyons sobres, revêtons la cuirasse de la foi et de l’amour ; et pour un casque l’espérance du salut. « Et voici, je viens bientôt ; et ma récompense est avec moi, pour rendre à chacun selon ce que sera son œuvre.{RH, 31 juillet 1888 par. 12}
Alors la joie, la joie inexprimable, remplit le ciel. La gloire et la béatitude d’un monde racheté dépassaient même l’angoisse et le sacrifice du Prince de la vie. A travers les parvis célestes résonnèrent les premières accents de ce cantique qui devait résonner au-dessus des collines de Bethléem : « Gloire à Dieu au plus haut des cieux, et paix sur la terre, bonne volonté envers les hommes. Luc 2:14. Avec une joie plus profonde maintenant que dans l’ENLÈVEMENT de la nouvelle création, “les étoiles du matin chantaient ensemble, et tous les fils de Dieu poussaient des cris de joie”. Job 38:7. {PP 65.3 1890}
Par le Christ, la puissance morale est apportée à l’homme qui changera toutes les affections et permettra à l’homme de travailler avec une volonté pour la cause de Dieu. Là où tout le pouvoir de l’esprit et du corps était auparavant concentré pour accomplir les œuvres du mal, par l’Esprit de Dieu, une révolution est provoquée. Le Saint-Esprit éclaire, renouvelle et sanctifie l’âme. Les anges contemplent avec un ravissement inexprimable les résultats de l’action du Saint-Esprit dans l’homme. Par la révélation de la beauté attrayante du Christ, par la connaissance de son amour qui nous a été exprimé alors que nous étions encore des pécheurs, le cœur têtu est fondu et subjugué, et le pécheur est transformé et devient un enfant de Dieu. L’amour est l’agent que Dieu utilise pour expulser le péché de l’âme humaine. Par elle, il change l’orgueil en humilité, l’inimitié et l’incrédulité en amour et en foi. Il n’emploie pas de mesures obligatoires ;{ST, 9 juin 1890 par. dix}
Quand j’étais dans le Colorado il y a quelques années, j’ai visité une galerie d’art, et il y avait des groupes de personnes debout devant les images comme ravies, et louant l’artiste humain. Le soir, alors que je me promenais dans la ville, j’ai vu la gloire du coucher du soleil. Les rayons brillants brillaient sur les montagnes enneigées, et il semblait que les portes du ciel étaient ouvertes, et sa gloire coulait à travers. Des personnes passaient continuellement dans la rue, mais personne ne regardait la vue. Mon compagnon et moi-même le regardions avec ravissement. Je pouvais y discerner la beauté du ciel ; Je pouvais voir la gloire du ciel briller depuis les portes entrouvertes, afin que nous puissions concevoir la beauté de ce qui était à l’intérieur. Mais la foule ne regarda pas la scène. C’est ainsi que Dieu est traité. {BEcho, 19 novembre 1894 par. sept}
Nous bâtissons sur Christ en obéissant à sa parole. Ce n’est pas celui qui jouit simplement de la justice qui est juste, mais celui qui pratique la justice. La sainteté n’est pas l’ENLÈVEMENT ; c’est le résultat de tout abandonner à Dieu ; c’est faire la volonté de notre Père céleste. Lorsque les enfants d’Israël campaient aux confins de la Terre Promise, il ne leur suffisait pas de connaître Canaan ou de chanter les cantiques de Canaan. Cela seul ne les mettrait pas en possession des vignes et des oliveraies de la bonne terre. Ils ne pouvaient la faire sienne en vérité que par l’occupation, en se conformant aux conditions, en exerçant une foi vivante en Dieu, en s’appropriant ses promesses, tout en obéissant à ses instructions. {MB 149.1 1896}
Satan amène les gens à penser que parce qu’ils ont ressenti un ENLÈVEMENT de sentiment, ils se sont convertis. Mais leur expérience ne change pas. Leurs actions sont les mêmes qu’avant. Leurs vies ne montrent aucun bon fruit. Ils prient souvent et longtemps, et se réfèrent constamment aux sentiments qu’ils ont eus à tel ou tel moment. Mais ils ne vivent pas la nouvelle vie. Ils sont trompés. Leur expérience ne va pas plus loin que le sentiment. Ils construisent sur le sable, et lorsque des vents contraires arrivent, leur maison est balayée. {YI, 26 septembre 1901 par. 3}
Quelle merveille cette joie, cette joie inexprimable, remplissait le ciel ! La gloire et la béatitude d’un monde renouvelé dépassaient même l’angoisse et le sacrifice du Prince de la Vie. A travers les parvis célestes résonnèrent les premières accents de ce cantique qui devait résonner au-dessus des collines de Bethléem : « Gloire à Dieu au plus haut des cieux, et paix sur la terre, bienveillance envers les hommes. Avec une joie plus profonde maintenant que dans l’ENLÈVEMENT de la nouvelle création, “les étoiles du matin chantaient ensemble, et tous les fils de Dieu poussaient des cris de joie”. {ST, 4 novembre 1908 par. sept}
Le prophète Isaïe, regardant avec ravissement cette glorieuse délivrance, s’exclama :
Ésaïe 9:6 Car un enfant nous est né, un fils nous est donné, et la domination reposera sur son épaule, et on l’appellera Merveilleux, Conseiller, Dieu puissant, Père éternel, Prince de la paix .
Ésaïe 9:7 L’augmentation de [son] gouvernement et la paix [il n’y aura] pas de fin, sur le trône de David et sur son royaume, pour l’ordonner et l’établir avec jugement et avec justice désormais même pour déjà. Le zèle de l’Éternel des armées accomplira cela.
Esaïe 9:6-7. {PK 688.2 1917}
Comme vous l’avez vu ci-dessus, dans la Bible, le mot “Enlèvement” n’apparaît pas. Dans Spirit of Prophecy, le mot apparaît, mais il ne se rapporte jamais à aucune forme de pré-tribulationisme.
Dans la Bible, le mot « Tribulation(s) » apparaît dans les textes suivants :
GRANDE TRIBULATION
Matthieu 24:15 Lorsque donc vous verrez l’abomination de la désolation, dont a parlé Daniel le prophète, se tenir dans le lieu saint, (que quiconque lit, qu’il comprenne)
Matthieu 24:16 Alors que ceux qui sont en Judée s’enfuient dans les montagnes.
Matthieu 24:17 Que celui qui est sur le toit ne descende pas pour emporter quoi que ce soit de sa maison.
Matthieu 24:18 Que celui qui est dans les champs ne revienne pas non plus pour prendre ses vêtements.
Matthieu 24:19 Et malheur à celles qui sont enceintes et à celles qui allaitent en ces jours-là !
Matthieu 24:20 Mais priez pour que votre fuite ne soit pas en hiver, ni le jour du sabbat :
Matthieu 24:21 Car alors il y aura une GRANDE TRIBULATION, telle qu’il n’y en a pas eu depuis le commencement du monde jusqu’à ce temps, et qu’il n’y en aura jamais.
Matthieu 24:22 Et si ces jours n’étaient abrégés, personne ne serait sauvé; mais, à cause des élus, ces jours seront abrégés.
Matthieu 24:23 Alors, si quelqu’un vous dit : Voici, voici Christ, ou là-bas ; ne le crois pas.
Matthieu 24:24 Car il s’élèvera de faux Christs et de faux prophètes, et ils feront de grands signes et prodiges; de sorte que, si [c’était] possible, ils tromperaient même les élus.
Matthieu 24:25 Voici, je vous l’ai déjà dit.
Matthieu 24:26 C’est pourquoi, s’ils vous disent : Voici, il est dans le désert ; ne sortez pas: voici, [il est] dans les chambres secrètes; ne le crois pas.
Matthieu 24:27 Car comme l’éclair part de l’orient et brille jusqu’à l’occident; ainsi en sera-t-il de la venue du Fils de l’homme.
Matthieu 24:28 Car en quelque lieu que soit le cadavre, là s’assembleront les aigles.
Matthieu 24:29 ¶ Immédiatement après la TRIBULATION de ces jours-là, le soleil s’obscurcira, et la lune ne donnera plus sa lumière, et les étoiles tomberont du ciel, et les puissances des cieux seront ébranlées:
Matthieu 24:30 Et alors paraîtra le signe du Fils de l’homme dans le ciel; et alors toutes les tribus de la terre se lamenteront, et elles verront le Fils de l’homme venir sur les nuées du ciel avec puissance et grande gloire.
Matthieu 24:31 Et il enverra ses anges avec la trompette retentissante, et ils rassembleront ses élus des quatre vents, depuis une extrémité des cieux jusqu’à l’autre.
Matthieu 24:32 Apprenez maintenant une parabole du figuier; Quand sa branche est encore tendre et pousse des feuilles, vous savez que l’été est proche :
Matthieu 24:33 De même vous, quand vous verrez toutes ces choses, sachez que cela est proche, [même] aux portes.
Matthieu 24:34 En vérité, je vous le dis, cette génération ne passera point que toutes ces choses ne soient accomplies.
Matthieu 24:35 Le ciel et la terre passeront, mais mes paroles ne passeront pas.
Matthieu 24:36 ¶ Mais aucun [homme] ne connaît ce jour et cette heure, non, pas les anges des cieux, mais MON PÈRE seul. [Mk13:32] {Jésus confirme que Dieu est Son Père dans un contexte singulier – pas de Dieu au pluriel.} {Jésus confirme que les anges sont au rang suivant – pas n’importe quel dieu l’esprit saint.}
Matthieu 24:37 Mais comme les jours de Noé [étaient], ainsi sera aussi l’avènement du Fils de l’homme.
Revelation 2:18 Et à l’ange de l’église de Thyatire, écris; Voici ce que dit le Fils de Dieu, qui a les yeux comme une flamme de feu, et les pieds comme de l’airain fin ;
Apocalypse 2:19 Je connais tes oeuvres, et ta charité, et ton service, et ta foi, et ta patience, et tes oeuvres; et le dernier [être] plus que le premier.
Revelation 2:20 Cependant j’ai peu de choses contre toi, parce que tu as permis à cette femme Jézabel, qui se dit prophétesse, d’enseigner et de séduire mes serviteurs à commettre l’impudicité et à manger des viandes sacrifiées aux idoles.
Revelation 2:21 Et je lui ai donné le temps de se repentir de sa fornication; et elle ne s’est pas repentie.
Apocalypse 2:22 Voici, je la jetterai dans un lit, et ceux qui commettent un adultère avec elle dans une GRANDE TRIBULATION, s’ils ne se repentent de leurs actes.
Revelation 2:23 Et je tuerai ses enfants par la mort; et toutes les Églises sauront que je suis celui qui sonde les reins et les cœurs, et je vous rendrai à chacun selon vos œuvres.
Revelation 2:24 Mais à vous, je le dis, et au reste de Thyatire, à tous ceux qui n’ont pas cette doctrine, et qui n’ont pas connu les profondeurs de Satan, pendant qu’ils parlent; Je ne vous imposerai aucun autre fardeau.
Revelation 2:25 Mais ce que vous avez [déjà], retenez-le jusqu’à ce que je vienne.
Apocalypse 7:9 Après cela, je vis, et voici, une grande multitude, que personne ne pouvait dénombrer, de toutes nations, et tribus, et peuples, et langues, se tenait devant le trône et devant l’Agneau, vêtue de robes blanches , et paumes dans leurs mains ;
Revelation 7:10 Et cria d’une voix forte, disant: Salut à notre Dieu qui est assis sur le trône, et à l’Agneau. {Le salut est en seulement DEUX – Dieu et Jésus ; PAS dans le Saint-Esprit [de Dieu].}
Apocalypse 7:11 Et tous les anges se tenaient autour du TRÔNE, et [autour] des anciens et des quatre bêtes, et tombèrent devant le trône sur leurs visages, et ADORAIENT DIEU, {Même les anges célestes adorent Dieu le Père – assurément ils ferait bien les choses ?}.
Apocalypse 7:12 disant : Amen : Bénédiction, et gloire, et sagesse, et actions de grâces, et honneur, et puissance, et puissance, [soient] à notre Dieu pour les siècles des siècles. Amen.
Revelation 7:13 Et l’un des anciens répondit, me disant: Qui sont ceux-ci qui sont vêtus de robes blanches? et d’où venaient-ils ?
Revelation 7:14 Et je lui dis: Seigneur, tu le sais. Et il me dit: Ce sont ceux qui sont sortis de la GRANDE TRIBULATION, et qui ont lavé leurs robes, et les ont blanchies dans le sang de l’Agneau.
Revelation 7:15 C’est pourquoi ils sont devant le trône de Dieu, et le servent jour et nuit dans son temple; et celui qui est assis sur le trône habitera au milieu d’eux.
Apocalypse 7:16 Ils n’auront plus faim, ils n’auront plus soif; ni le soleil ne les éclairera, ni aucune chaleur.
Apocalypse 7:17 Car l’Agneau qui est au milieu du trône les paîtra, et les conduira aux sources d’eaux vives, et Dieu essuiera toute larme de leurs yeux.
BEAUCOUP DE TRIBULATIONS
Acts 14:19 ¶ Et il y vint [certains] Juifs d’Antioche et d’Iconium, qui persuadèrent le peuple, et, ayant lapidé Paul, le firent sortir de la ville, pensant qu’il était mort.
Acts 14:20 Cependant, comme les disciples se tenaient autour de lui, il se leva, et entra dans la ville, et le lendemain il partit avec Barnabas pour Derbe.
Acts 14:21 Et après avoir prêché l’Evangile à cette ville, et en ayant enseigné beaucoup, ils retournèrent à Lystre, et à Iconium, et à Antioche,
Actes 14:22 Confirmant les âmes des disciples, [et] les exhortant à persévérer dans la foi, et que nous devons par BEAUCOUP DE TRIBULATION entrer dans le royaume de Dieu.
Actes 14:23 Et lorsqu’ils les eurent établis anciens dans chaque Église, et qu’ils eurent prié en jeûnant, ils les recommandèrent au Seigneur, en qui ils avaient cru.
TRIBULATION(S) [Autre texte]
Deutéronome 4:29 Mais si de là tu cherches l’Éternel, ton Dieu, tu le trouveras, si tu le cherches de tout ton coeur et de toute ton âme. [Deutéronome 6:5, 30:2 6 10 ; Jérémie 29:13; Matthieu 22:37; Marc 12:30 ; Luc 10:27]
Deutéronome 4:30 Quand tu es dans la TRIBULATION, et que toutes ces choses t’arrivent, dans les derniers jours, si tu te tournes vers l’Éternel, ton Dieu, et que tu obéisses à sa voix;
Deutéronome 4:31 (Car l’Éternel, ton Dieu, est un Dieu miséricordieux;) il ne t’abandonnera pas, ne te détruira pas, et n’oubliera pas l’alliance de tes pères qu’il leur a jurée.
Juges 10:10 ¶ Et les enfants d’Israël crièrent à l’Éternel, en disant : Nous avons péché contre toi, parce que nous avons abandonné notre Dieu, et parce que nous avons aussi servi les Baals.
Juges 10:11 Et l’Éternel dit aux enfants d’Israël : Ne vous ai-je pas délivrés des Égyptiens, des Amoréens, des fils d’Ammon et des Philistins ?
Juges 10:12 Les Sidoniens, les Amalécites et les Maonites aussi vous ont opprimés; et vous m’avez crié, et je vous ai délivrés de leur main.
Juges 10:13 Mais vous m’avez abandonné, et vous avez servi d’autres dieux : c’est pourquoi je ne vous délivrerai plus.
Judges 10:14 Allez, criez aux dieux que vous avez choisis; laissez-les vous délivrer au temps de votre TRIBULATION.
1 Samuel 10:17 ¶ Et Samuel appela le peuple à l’Éternel à Mitspa;
1 Samuel 10:18 Et dit aux enfants d’Israël : Ainsi a dit l’Éternel, le Dieu d’Israël : J’ai fait sortir Israël d’Égypte, et je vous ai délivrés de la main des Égyptiens et de la main de tous les royaumes, [ et] de ceux qui t’ont opprimé:
1 Samuel 10:19 Et vous avez aujourd’hui rejeté votre Dieu, qui lui-même vous a sauvés de toutes vos adversités et de vos TRIBULATIONS ; et vous lui avez dit: [Non], mais établissez un roi sur nous. Maintenant donc, présentez-vous devant l’Éternel par vos tribus et par milliers.
1 Samuel 10:20 Et quand Samuel eut fait approcher toutes les tribus d’Israël, la tribu de Benjamin fut prise.
1 Samuel 10:21 Lorsqu’il fit approcher la tribu de Benjamin avec leurs familles, la famille de Matri fut prise, et Saül, fils de Kis, fut pris ; et lorsqu’ils le cherchèrent, il ne put être trouvé.
1 Samuel 10:22 C’est pourquoi ils demandèrent encore à l’Éternel si l’homme devait encore venir ici. Et l’Éternel répondit: Voici, il s’est caché parmi l’étoffe.
1 Samuel 10:23 Et ils coururent le chercher de là ; et lorsqu’il se tenait parmi le peuple, il était plus haut que n’importe lequel d’entre le peuple depuis ses épaules et vers le haut.
1 Samuel 10:24 Et Samuel dit à tout le peuple : Voyez-vous celui que l’Éternel a choisi, qu’il n’y a personne comme lui parmi tout le peuple ? Et tout le peuple poussait des cris et disait : Dieu sauve le roi.
1 Samuel 10:25 Alors Samuel raconta au peuple la nature du royaume, et l’écrivit dans un livre, et le déposa devant l’Éternel. Et Samuel renvoya tout le peuple, chacun dans sa maison.
1 Samuel 26:21 ¶ Alors Saül dit: J’ai péché; reviens, mon fils David; car je ne te ferai plus de mal, parce que mon âme était aujourd’hui précieuse à tes yeux. s’est trompé excessivement.
1 Samuel 26:22 Et David répondit et dit : Voici la lance du roi ! et qu’un des jeunes gens vienne le chercher.
1 Samuel 26:23 Que l’Éternel rende à chacun sa justice et sa fidélité; car l’Éternel t’a livré aujourd’hui entre mes mains, mais je n’ai pas étendu ma main contre l’oint de l’Éternel.
1 Samuel 26:24 Et voici, comme ta vie a été mise en ce jour à mes yeux, que ma vie soit mise en jeu aux yeux de l’Éternel, et qu’il me délivre de toute tribulation.
1 Samuel 26:25 Alors Saül dit à David : Béni sois-tu, mon fils David ! David continua donc son chemin, et Saül retourna chez lui.
Matthieu 13:18 ¶ Écoutez donc la parabole du semeur.
Matthieu 13:19 Quand quelqu’un entend la parole du royaume, et ne la comprend pas, alors le méchant vient, et enlève ce qui a été semé dans son coeur. C’est lui qui a reçu la semence au bord du chemin.
Matthieu 13:20 Mais celui qui a reçu la semence dans des lieux de pierre, c’est celui-là même qui entend la parole, et aussitôt la reçoit avec joie;
Matthieu 13:21 Pourtant, il n’a pas de racine en lui-même, mais il dure pour un temps; car lorsque survient la tribulation ou la persécution à cause de la parole, peu à peu il est offensé.
Matthieu 13:22 Celui aussi qui a reçu la semence parmi les épines, c’est celui qui écoute la parole; et les soucis de ce monde, et la tromperie des richesses, étouffent la parole, et il devient infructueux.
Matthieu 13:23 Mais celui qui a reçu la semence dans la bonne terre, c’est celui qui entend la parole, et qui la comprend; qui porte aussi du fruit et produit, l’un cent fois, l’autre soixante, l’autre trente.
Marc 13:18 Et priez pour que votre fuite ne se fasse pas en hiver.
Marc 13:19 Car [en] ces jours-là, il y aura une affliction telle qu’il n’y en a pas eu depuis le commencement de la création que Dieu a créée jusqu’à présent, et il n’y en aura pas non plus.
Marc 13:20 Et si l’Éternel n’avait abrégé ces jours, personne ne serait sauvé; mais à cause des élus qu’il a choisis, il a abrégé les jours.
Marc 13:21 Et alors, si quelqu’un vous dit: Voici, voici Christ; ou, voici, [il est] là ; ne le crois pas :
Marc 13:22 Car de faux Christs et de faux prophètes se lèveront, et feront des miracles et des prodiges, pour séduire, si [c’était] possible, même les élus.
Marc 13:23 Mais prenez garde : voici, je vous ai tout prédit.
Marc 13:24 ¶ Mais en ces jours-là, après cette TRIBULATION, le soleil s’obscurcira, et la lune ne donnera plus sa lumière,
Marc 13:25 Et les étoiles des cieux tomberont, et les puissances qui sont dans les cieux seront ébranlées.
Marc 13:26 Et alors ils verront le Fils de l’homme venant sur les nuées avec une grande puissance et une grande gloire.
Marc 13:27 Et alors il enverra ses anges, et rassemblera ses élus des quatre vents, depuis l’extrémité de la terre jusqu’à l’extrémité des cieux.
Marc 13:28 Apprenez maintenant une parabole du figuier; Quand sa branche est encore tendre et pousse des feuilles, vous savez que l’été est proche :
Marc 13:29 De même, lorsque vous verrez ces choses arriver, sachez qu’il est proche, [même] aux portes.
Marc 13:30 En vérité, je vous le dis, cette génération ne passera point que toutes ces choses ne soient faites.
Marc 13:31 Le ciel et la terre passeront, mais mes paroles ne passeront point.
Marc 13:32 ¶ Mais personne ne connaît ce jour et cette heure, non, pas les anges qui sont dans les cieux, ni le FILS, mais le PÈRE. [Mt24:36] {Encore une fois, pas de Saint-Esprit}
Jean 16:32 Voici, l’heure vient, oui, est maintenant venue où vous serez dispersés, chacun chez soi, et vous me laisserez seul ; et pourtant je ne suis pas seul, car le Père est avec moi.
Jean 16:33 Je vous ai dit ces choses, afin que vous ayez la paix en moi. Dans le monde vous aurez TRIBULATION : mais soyez de bonne humeur ; J’ai vaincu le monde.
Romains 2:9 Tribulation et angoisse sur toute âme d’homme qui fait le mal, sur le Juif premièrement, et aussi sur le Gentil;
Romains 5:1 ¶ Étant donc justifiés par la foi, nous avons la paix avec Dieu par notre Seigneur Jésus-Christ :
Romains 5:2 Par qui aussi nous avons accès par la foi à cette grâce en laquelle nous nous tenons, et nous réjouissons dans l’espérance de la gloire de DIEU.
Romains 5 : 3
Romains 5:4 Et patience, expérience; et l’expérience, l’espoir :
Romains 5:5 Et l’espérance ne fait pas honte; parce que l’amour de Dieu est répandu dans nos cœurs par le Saint-Esprit qui nous est donné.
Romains 8:31 Que dirons-nous donc de ces choses ? Si Dieu [est] pour nous, qui [peut être] contre nous ?
Romains 8:32 LUI QUI N’A PAS ÉPARGÉ SON FILS, mais qui l’a livré pour nous tous, comment ne nous donnera-t-il pas aussi toutes choses avec lui?
Romains 8:33 Qui imputera quelque chose à la charge des élus de Dieu ? [C’est] Dieu qui justifie.
Romains 8:34 Qui [est] celui qui condamne ? [C’est] Christ qui est mort, ou plutôt qui est ressuscité, qui est même à la droite de Dieu, qui aussi intercède pour nous.
Romains 8:35 Qui nous séparera de l’amour de Christ ? [devra] TRIBULATION, ou détresse, ou persécution, ou famine, ou nudité, ou péril, ou épée?
Romains 8:36 Selon qu’il est écrit : A cause de toi, nous sommes tués tout le jour ; nous sommes comptés comme des moutons de boucherie. [Psaume 44:22]
Romains 8:37 Non, en toutes ces choses, nous sommes plus que vainqueurs par celui qui nous a aimés.
Romains 8:38 Car j’ai l’assurance que ni la mort, ni la vie, ni les anges, ni les dominations, ni les puissances, ni les choses présentes ni les choses à venir,
Romains 8:39 Ni la hauteur, ni la profondeur, ni aucune autre créature ne pourra nous séparer de l’amour de Dieu manifesté en Jésus-Christ notre Seigneur.
Romains 12:4 Car, comme nous avons plusieurs membres dans un seul corps, et que tous les membres n’ont pas le même office,
Romains 12:5 Ainsi nous, [étant] plusieurs, sommes un seul corps en Christ, et chacun membre l’un de l’autre.
Romains 12:6 Ayant donc des dons différents selon la grâce qui nous est donnée, soit la prophétie, [prophétisons] selon la proportion de la foi ;
Romains 12:7 Ou MINISTERE, [attendons] sur [notre] ministère: ou celui qui enseigne, sur l’enseignement;
Romains 12:8 Ou celui qui exhorte, sur exhortation: celui qui donne, [qu’il le fasse] avec simplicité; celui qui gouverne, avec diligence; celui qui fait miséricorde, avec joie.
Romains 12:9 [Que] l’amour soit sans dissimulation. Abhorrez ce qui est mal ; attachez-vous à ce qui est bon.
Romans 12:10 [Soyez] affectueux les uns envers les autres d’un amour fraternel; dans l’honneur se préférant;
Romains 12:11 Pas paresseux dans les affaires ; fervent d’esprit; servir le Seigneur;
Romains 12:12 Se réjouissant dans l’espérance ; patient en TRIBULATION ; continuant instantanément dans la prière;
Romains 12:13 Pourvoyant aux nécessités des saints; donné à l’hospitalité.
Romains 12:14 Bénissez ceux qui vous persécutent : bénissez et ne maudissez pas.
Romains 12:15 Réjouissez-vous avec ceux qui se réjouissent, et pleurez avec ceux qui pleurent.
Romans 12:16 [Soyez] du même avis les uns envers les autres. Ne vous souciez pas des choses élevées, mais condescendez aux hommes de basse condition. Ne soyez pas sage dans vos propres vanités.
2 Corinthiens 1:1 ¶ Paul, apôtre de Jésus-Christ par la volonté de Dieu, et Timothée [notre] frère, à l’ÉGLISE DE DIEU qui est à Corinthe, avec tous les saints qui sont dans toute l’Achaïe.
2 Corinthiens 1:2 Grâce et paix vous soient accordées par DIEU NOTRE PÈRE et par le SEIGNEUR JÉSUS-CHRIST.
2 Corinthiens 1:3 Béni [soit] Dieu, le Père de notre Seigneur Jésus Christ, le Père des miséricordes et le Dieu de toute consolation;
2 Corinthiens 1:4 qui nous console dans toute notre TRIBULATION, afin que nous puissions consoler ceux qui sont en difficulté, par la consolation dont nous sommes nous-mêmes consolés de Dieu.
2 Corinthiens 1:5 Car, comme les souffrances de Christ abondent en nous, de même notre consolation abonde aussi par Christ.
2 Corinthiens 1:6 Et soit que nous soyons affligés, [c’est] pour votre consolation et votre salut, ce qui est efficace en endurant les mêmes souffrances que nous subissons aussi; ou que nous soyons consolés, [c’est] pour votre consolation et votre salut. salut.
2 Corinthiens 1:7 Et notre espérance en vous est inébranlable, sachant que, comme vous avez part aux souffrances, vous aurez aussi part à la consolation.
2 Corinthiens 7:1 ¶ Ayant donc ces promesses, bien-aimés, purifions-nous de toute souillure de la chair et de l’esprit, achevant la sanctification dans la crainte de Dieu.
2 Corinthiens 7:2 Recevez-nous ; nous n’avons fait de tort à personne, nous n’avons corrompu personne, nous n’avons escroqué personne.
2 Corinthiens 7:3 Je ne dis pas [ceci] pour [vous] condamner; car j’ai déjà dit que vous êtes dans nos cœurs pour mourir et vivre avec [vous].
2 Corinthiens 7:4 Grande [est] ma hardiesse de parole envers vous, grande [est] ma glorification à votre égard : je suis rassasié de consolation, je suis extrêmement joyeux dans toute notre TRIBULATION.
2 Corinthiens 7:5 Car, lorsque nous étions venus en Macédoine, notre chair n’avait pas de repos, mais nous étions troublés de toutes parts ; sans [étaient] les combats, à l’intérieur [étaient] les peurs.
Éphésiens 3:8 À moi, qui suis moins que le moindre de tous les saints, cette grâce m’est donnée de prêcher parmi les Gentils les richesses insondables de Christ;
Éphésiens 3:9 Et pour faire voir à tous [les hommes] quelle est la communion du mystère qui, depuis le commencement du monde, a été caché en DIEU, qui a créé toutes choses par JÉSUS-CHRIST :
Éphésiens 3:10 Afin que maintenant les principautés et les pouvoirs dans les [lieux] célestes soient connus par l’Église la sagesse multiple de Dieu,
Éphésiens 3:11 Selon le dessein éternel qu’il s’est proposé en Jésus-Christ notre Seigneur :
Éphésiens 3:12 en qui nous avons de la hardiesse et un accès avec confiance par la foi en lui.
Ephésiens 3:13 C’est pourquoi je désire que vous ne faiblissiez pas par mes TRIBULATIONS pour vous, qui sont votre gloire.
Éphésiens 3:14 C’est pourquoi je fléchis les genoux devant le Père de notre Seigneur Jésus Christ,
Ephésiens 3:15 De qui toute la famille dans les cieux et sur la terre tire son nom,
Éphésiens 3:16 Afin qu’il vous accorde, selon les richesses de sa gloire, d’être puissamment fortifiés par son Esprit dans l’homme intérieur;
Ephésiens 3:17 afin que Christ habite dans vos coeurs par la foi; que vous, étant enracinés et fondés dans l’amour,
1 Thessaloniciens 3:1 ¶ C’est pourquoi, quand nous ne pouvions plus nous abstenir, nous avons pensé qu’il était bon d’être laissés seuls à Athènes;
1 Thessaloniciens 3:2 Et envoya Timothée, notre frère, et ministre de Dieu, et notre collaborateur dans l’évangile de Christ, pour vous affermir et vous consoler de votre foi.
1 Thessaloniciens 3:3 afin que personne ne soit ébranlé par ces afflictions. Car vous savez vous-mêmes que nous y sommes destinés.
1 Thessaloniciens 3:4 Car, en vérité, lorsque nous étions avec vous, nous vous avions dit auparavant que nous subirions la TRIBULATION ; comme cela arriva, et vous le savez.
1 Thessaloniciens 3:5 C’est pourquoi, ne pouvant plus m’abstenir, j’ai envoyé pour connaître votre foi, de peur que le tentateur ne vous tente par quelque moyen, et que notre travail ne soit vain.
2 Thessaloniciens 1:3 Nous devons toujours remercier Dieu pour vous, frères, comme il convient, parce que votre foi grandit extrêmement, et que la charité de chacun de vous tous les uns envers les autres abonde ;
2 Thessaloniciens 1:4 Afin que nous-mêmes nous glorifiions en vous dans les Églises de Dieu pour votre patience et votre foi dans toutes vos persécutions et TRIBULATIONS que vous endurez :
2 Thessaloniciens 1:5 [Qui est] un signe manifeste du juste jugement de Dieu, afin que vous soyez jugés dignes du royaume de Dieu, pour lequel vous souffrez aussi :
2 Thessaloniciens 1:6 Car [c’est] une chose juste devant Dieu que de rendre la TRIBULATION à ceux qui vous troublent;
2 Thessaloniciens 1:7 Et vous qui êtes troublés, reposez-vous avec nous, lorsque le Seigneur Jésus se révélera du ciel avec ses anges puissants,
2 Thessaloniciens 1:8 Dans un feu flamboyant se vengeant de ceux qui ne connaissent pas Dieu et qui n’obéissent pas à l’évangile de notre Seigneur Jésus Christ,
2 Thessaloniciens 1:9 qui sera puni d’une destruction éternelle de devant la présence du Seigneur et de la gloire de sa puissance;
2 Thessaloniciens 1:10 lorsqu’il viendra pour être glorifié dans ses saints et admiré dans tous ceux qui auront cru (parce que notre témoignage parmi vous a été cru) en ce jour-là.
Revelation 1:7 Voici, il vient avec des nuées; et tout oeil le verra, et ceux qui l’ont percé, et toutes les tribus de la terre se lamenteront à cause de lui. Même ainsi, Amen. {Jésus revient comme un homme – tout œil le verra.}
Apocalypse 1:8 Je suis l’Alpha et l’Oméga, le commencement et la fin, dit le Seigneur, qui est, qui était et qui vient, le Tout-Puissant.
Apocalypse 1:9 Moi, Jean, qui suis aussi votre frère et votre compagnon dans la TRIBULATION, et dans le royaume et la patience de Jésus-Christ, j’étais dans l’île qui s’appelle Patmos, à cause de la parole de Dieu et du témoignage de Jésus-Christ .
Apocalypse 1:10 Je fus ravi en esprit le jour du Seigneur, et j’entendis derrière moi une voix forte, comme une trompette,
Apocalypse 1:11 Disant : Je suis l’Alpha et l’Oméga, le premier et le dernier ; et ce que tu vois, écris-le dans un livre, et envoie-le aux sept Églises qui sont en Asie ; jusqu’à Éphèse, et jusqu’à Smyrne, et jusqu’à Pergame, et jusqu’à Thyatire, et jusqu’à Sardes, et jusqu’à Philadelphie, et jusqu’à Laodicée.
Revelation 2:8 Et écris à l’ange de l’église de Smyrne; Voici ce que dit le premier et le dernier, qui était mort et qui est vivant;
Apocalypse 2:9 Je connais tes œuvres, et la TRIBULATION, et la pauvreté, (mais tu es riche) et [je connais] le blasphème de ceux qui se disent Juifs, et ne le sont pas, mais [sont] la synagogue de Satan.
Apocalypse 2:10 Ne craignez aucune de ces choses que vous souffrirez : voici, le diable jettera [quelques] d’entre vous en prison, afin que vous soyez jugés ; et vous aurez dix jours de TRIBULATION. Sois fidèle jusqu’à la mort, et je te donnerai une couronne de vie.
Revelation 2:11 Que celui qui a des oreilles entende ce que l’Esprit dit aux Églises; Celui qui vaincra ne sera pas blessé de la seconde mort.
Recherche de l’Esprit de Prophétie sur « LA GRANDE TRIBULATION » mais en excluant « ceux qui n’étaient pas depuis le commencement » et « lavèrent leurs robes » et « à moins qu’ils ne se repentent de leurs actes » car ceux-ci citent simplement les textes bibliques ci-dessus. Les principaux sont ci-dessous :
Il ne sert à rien, mes enfants, de faire du service du Christ un jeu d’enfant. Si jamais vous vous tenez dans le royaume de gloire parmi la foule lavée par le sang qui a traversé la GRANDE TRIBULATION, vous saurez ce qu’est l’angoisse du cœur dans la lutte contre l’égoïsme et le péché. Les péchés favoris devront être surmontés et auto crucifiés. L’esprit d’humilité, de douceur et de vraie sainteté doit caractériser votre vie. C’est, avec vous, maintenant ou jamais. “Retournez-vous, tournez-vous, car pourquoi mourrez-vous?” {Lt66-1874}
Ils sont devant le trône jouissant des splendeurs sans soleil du jour éternel, non pas comme une société dispersée et faible à souffrir des passions sataniques d’un monde rebelle, exprimant les sentiments, les doctrines et [les] conseils de démons. Forts et terribles sont devenus les maîtres de l’iniquité dans le monde sous le contrôle de Satan, mais fort est le Seigneur Dieu qui juge Babylone. Les justes n’ont plus rien à craindre de la force ou de la fraude tant qu’ils sont loyaux et fidèles. Un homme plus puissant que l’homme fort armé est mis en place pour leur défense. Toute la puissance, la grandeur et l’excellence du caractère seront données à ceux qui ont cru et défendu la vérité, se tenant debout et défendant fermement les lois de Dieu. {Lt6-1884}
Un autre être céleste s’est exclamé d’une voix ferme et musicale : « Ils sont sortis de la GRANDE TRIBULATION. Ils ont marché dans la fournaise ardente du monde, chauffés intensément par les passions et les caprices des hommes qui voudraient leur imposer le culte de la bête et de son image, qui les obligeraient à être infidèles au Dieu du ciel. {Lt6-1884}
«Ils sont venus des montagnes, des rochers, des tanières et des cavernes de la terre, des cachots, des prisons, des conseils secrets, de la chambre de torture, [des] taudis, des mansardes. Ils ont traversé une affliction douloureuse, une profonde abnégation et une profonde déception. Ils ne doivent plus être le sport et le ridicule des hommes méchants. Ils ne sont plus méchants et tristes aux yeux de ceux qui les méprisent. « Enlevez-leur les vêtements sales dont les hommes ont pris plaisir à les vêtir. Donnez-leur des vêtements de rechange, même les robes blanches de la justice, et mettez une belle mitre sur leur tête. {Lt6-1884}
Ils étaient vêtus de robes plus riches que celles que les êtres terrestres avaient jamais portées. Ils étaient couronnés de diadèmes de gloire tels que les êtres humains n’en avaient jamais vus. Les jours de souffrance, de reproche, de besoin, de faim, ne sont plus ; les pleurs sont passés. Puis ils éclatent en chansons fortes, claires et musicales. Ils agitent les palmes de la victoire et s’exclament : « Salut à notre Dieu, qui est assis sur le trône, et à l’Agneau. {Lt6-1884}
L’épreuve de la foi et de l’obéissance viendra à tout le peuple de Dieu. Comme l’apôtre Paul, nous devons obéir à la voix divine, quoi que cette obéissance puisse nous coûter. À tous ceux qui participent à sa grâce, le Seigneur enjoint des devoirs qui impliquent des périls et des sacrifices. Christ lui-même a parcouru le chemin devant nous, et nous ne devrions pas nous attendre à partager sa gloire si nous refusons de partager ses souffrances. Les plus exaltés de l’armée rachetée qui se tiennent devant le trône de Dieu et de l’Agneau n’ont gagné leurs robes blanches et leurs couronnes étoilées que par la ” GRANDE TRIBULATION “. {Ms12-1884}
Voici les paroles de David : Seigneur, il est temps pour toi d’agir, car ils ont annulé ta loi. David se réfère aux derniers jours, au moment même où nous devons connaître et être sanctifiés par la vérité. Nous devons nous accrocher à la vérité. Nous ne devons pas laisser tomber la vérité pour un ami ou un ennemi. Il y a un temps qui vient où il y aura une GRANDE TRIBULATION, telle qu’il n’y en a jamais eu ou qu’il n’y en aura jamais. Des hommes viendront prétendre être le Christ. Et voici une classe qui dit, je suis sans péché, je suis saint. Je n’ai jamais entendu quelqu’un prétendre que ce n’était pas un pécheur. Ils ne font pas la Parole. {Ms5-1885}
Jésus a dit à la fin de son ministère terrestre : « J’ai gardé les commandements de mon Père et je demeure dans son amour. Ni le Sauveur ni ses disciples n’ont jamais enfreint la loi du sabbat. Si les Juifs avaient pu soutenir leur accusation contre Christ en tant que transgresseur du sabbat, comme ils ont essayé de le faire, ils n’auraient pas eu besoin d’amener de faux témoins afin d’obtenir sa condamnation et sa mort. Mais parce qu’aucune faute ne pouvait lui être trouvée, pour assurer sa mort, il était nécessaire que les hommes parjurent leur âme en témoignant d’un mensonge. {Ms91-1894}
Christ a non seulement honoré le sabbat tout au long de sa vie sur la terre, mais il a pourvu à ce que ses prétentions sacrées soient rappelées et honorées après sa mort et sa résurrection. Avertissant ses disciples de la destruction de Jérusalem, qui n’eut lieu que quarante ans après son ascension, il dit : « Mais priez pour que votre fuite ne se fasse pas en hiver, ni le jour du sabbat ; car alors il y aura une GRANDE TRIBULATION, telle qu’il n’y en a pas eu depuis le commencement du monde jusqu’à ce temps. Conformément à ses instructions, les disciples de Christ furent autorisés à quitter la ville assiégée et à s’échapper vers les montagnes, sans prendre leur fuite ni en hiver ni le jour du sabbat. Après la mort du Christ, les disciples « se reposèrent le jour du sabbat selon le commandement ». Après l’ascension du Christ,{Ms91-1894}
Alors comment pouvons-nous expliquer l’observance du premier jour de la semaine par la majorité des chrétiens professés, alors que la Bible n’a présenté aucune autorité pour ce changement ni dans les préceptes ni dans l’exemple de Christ ou de ses disciples ? Nous pouvons en tenir compte dans le fait que le monde a suivi les traditions des hommes au lieu d’un “Ainsi dit le Seigneur”. C’est l’œuvre que Satan a toujours cherché à accomplir : éloigner les hommes des commandements de Dieu pour les amener à la vénération et à l’obéissance aux traditions du monde. {Ms91-1894}
Dans cette vie, nous devons affronter des épreuves ardentes et faire des sacrifices coûteux, mais la paix du Christ est la récompense. Il y a eu si peu d’abnégation, si peu de souffrance pour l’amour du Christ, que la croix est presque entièrement oubliée. Nous devons participer avec Christ à ses souffrances, si nous voulons nous asseoir en triomphe avec lui sur son trône. Tant que nous choisissons le chemin facile de l’auto-indulgence et que nous avons peur de l’abnégation, notre foi ne deviendra jamais ferme et nous ne pouvons connaître la paix de Jésus, ni la joie qui découle d’une victoire consciente. Les plus exaltés de l’armée rachetée qui se tiennent devant le trône de Dieu et de l’Agneau, vêtus de blanc, connaissent le conflit de la victoire, car ils sont passés par la GRANDE TRIBULATION. Ceux qui ont cédé aux circonstances plutôt que de s’engager dans ce conflit,{HEC 189.4 1922}
Personne n’a besoin de dire que son cas est sans espoir, qu’il ne peut pas vivre la vie d’un chrétien. Une ample provision est faite par la mort de Christ pour chaque âme. Jésus est notre aide toujours présente en cas de besoin. Invoquez-le seulement avec foi, et il a promis d’entendre et de répondre à vos requêtes. {HEC 190.1 1922}
Ce temple était soutenu par sept piliers, tous d’or transparent, sertis des perles les plus glorieuses. Les choses merveilleuses que j’ai vues là-bas, je ne peux pas les décrire. Oh, si je pouvais parler dans la langue de Canaan, alors pourrais-je raconter un peu la gloire d’un monde meilleur. J’y ai vu des tables de pierre sur lesquelles les noms des 144 000 étaient gravés en lettres d’or. Après avoir contemplé la gloire du temple, nous sommes sortis, et Jésus nous a quittés et est allé à la ville. Bientôt, nous entendîmes de nouveau sa belle voix, disant : « Viens, mon peuple, tu es sorti de la GRANDE TRIBULATION et tu as fait ma volonté ; a souffert pour Moi ; viens souper, car je me ceindrai et je te servirai. Nous avons crié : « Alléluia ! gloire!” et pénétra dans la ville. Et j’ai vu une table d’argent pur; il faisait plusieurs kilomètres de long, mais nos yeux pouvaient s’étendre dessus. J’ai vu le fruit de l’arbre de vie, la manne, amandes, figues, grenades, raisins et bien d’autres sortes de fruits. J’ai demandé à Jésus de me laisser manger du fruit. Il a dit : « Pas maintenant. Ceux qui mangent du fruit de cette terre ne retournent plus sur terre. Mais dans peu de temps, si vous êtes fidèles, vous mangerez du fruit de l’arbre de vie et vous boirez de l’eau de la fontaine. Et Il a dit : “Tu dois retourner sur la terre et raconter aux autres ce que Je t’ai révélé.” Puis un ange m’a porté doucement vers ce monde obscur. Parfois je pense que je ne peux plus rester ici ; toutes les choses de la terre semblent si tristes. Je me sens très seul ici, car j’ai vu une meilleure terre. Oh, que j’avais des ailes comme une colombe, alors je m’envolerais et serais au repos ! Ceux qui mangent du fruit de cette terre ne retournent plus sur terre. Mais dans peu de temps, si vous êtes fidèles, vous mangerez du fruit de l’arbre de vie et vous boirez de l’eau de la fontaine. Et Il a dit : “Tu dois retourner sur la terre et raconter aux autres ce que Je t’ai révélé.” Puis un ange m’a porté doucement vers ce monde obscur. Parfois je pense que je ne peux plus rester ici ; toutes les choses de la terre semblent si tristes. Je me sens très seul ici, car j’ai vu une meilleure terre. Oh, que j’avais des ailes comme une colombe, alors je m’envolerais et serais au repos ! Ceux qui mangent du fruit de cette terre ne retournent plus sur terre. Mais dans peu de temps, si vous êtes fidèles, vous mangerez du fruit de l’arbre de vie et vous boirez de l’eau de la fontaine. Et Il a dit : “Tu dois retourner sur la terre et raconter aux autres ce que Je t’ai révélé.” Puis un ange m’a porté doucement vers ce monde obscur. Parfois je pense que je ne peux plus rester ici ; toutes les choses de la terre semblent si tristes. Je me sens très seul ici, car j’ai vu une meilleure terre. Oh, que j’avais des ailes comme une colombe, alors je m’envolerais et serais au repos ! Parfois je pense que je ne peux plus rester ici ; toutes les choses de la terre semblent si tristes. Je me sens très seul ici, car j’ai vu une meilleure terre. Oh, que j’avais des ailes comme une colombe, alors je m’envolerais et serais au repos ! Parfois je pense que je ne peux plus rester ici ; toutes les choses de la terre semblent si tristes. Je me sens très seul ici, car j’ai vu une meilleure terre. Oh, que j’avais des ailes comme une colombe, alors je m’envolerais et serais au repos !{EW 19.1 1882} Aussi {CET 64.3 1922}
La persécution de l’église ne s’est pas poursuivie pendant toute la période des 1260 ans. Dieu, dans sa miséricorde envers son peuple, a abrégé le temps de son épreuve ardente. En prédisant la « GRANDE TRIBULATION » qui s’abattra sur l’Église, le Sauveur a dit : « Si ces jours n’étaient abrégés, personne ne serait sauvé ; mais à cause des élus, ces jours seront abrégés. [Matthieu 24:22.] Grâce à l’influence de la Réforme, la persécution a pris fin avant 1798. {GC88 266.3 1888}
La parabole des dix vierges de Matthieu 25 illustre également l’expérience du peuple adventiste. Dans Matthieu 24, en réponse à la question de ses disciples concernant le signe de son avènement et de la fin du monde, le Christ avait signalé quelques-uns des événements les plus importants de l’histoire du monde et de l’Église depuis son origine jusqu’à son second avènement ; à savoir, la destruction de Jérusalem, la GRANDE TRIBULATION de l’église sous les persécutions païennes et papales, l’obscurcissement du soleil et de la lune, et la chute des étoiles. Après cela, il parla de sa venue dans son royaume et raconta la parabole décrivant les deux classes de serviteurs qui attendaient son apparition. Le chapitre 25 s’ouvre sur ces mots : « Alors le royaume des cieux sera semblable à dix vierges. Ici est amené à voir l’église vivant dans les derniers jours,{GC88 393.1 1888}
“Tous ceux qui restent purs et non corrompus par l’esprit et l’influence qui prévalent en ce moment auront de graves conflits. Ils traverseront une GRANDE TRIBULATION ; ils laveront leurs robes de caractère et les blanchiront dans le sang de l’Agneau. Ceux-ci chanteront le chant du triomphe dans le royaume de gloire. Ceux qui souffrent avec Christ participeront à sa gloire. [REVUE ET HERALD, OCT. 16, 1883.] {LS 271.3 1915}
Le Sauveur sait ce qui est le mieux. La foi grandit par le conflit avec le doute, la difficulté et l’épreuve. La vertu se renforce en résistant à la tentation. La vie du soldat fidèle est une bataille et une marche. Pas de repos, compagnon de pèlerin, de ce côté le Canaan céleste. . . . Mais Jean, dans une vision sainte, voit les âmes fidèles qui sortent de la GRANDE TRIBULATION, entourant le trône de Dieu, vêtues de robes blanches et couronnées de gloire immortelle. Qu’en est-il s’ils ont été comptés comme le rebut de la terre ? Dans le jugement investigatif, leurs vies et leurs caractères sont passés en revue devant Dieu, et ce tribunal solennel renverse la décision de leurs ennemis. Leur fidélité à Dieu et à Sa Parole est révélée, et les grands honneurs du Ciel leur sont décernés en tant que vainqueurs dans la lutte contre le péché et Satan. {OHC 361.4 1961}
Le temple était soutenu par sept piliers, tous d’or transparent, sertis des perles les plus glorieuses. Les choses que j’ai vues là-bas, je ne peux pas les décrire. O si je pouvais parler dans la langue de Canaan, alors pourrais-je dire un peu de la gloire du monde meilleur. J’y ai vu des tables de pierre sur lesquelles les noms de 144 000 étaient gravés en lettres d’or. Après avoir contemplé la gloire du temple, nous sommes sortis, et Jésus nous a quittés et est allé à la ville. Bientôt, nous entendîmes à nouveau sa belle voix, disant : « Viens, mon peuple, tu es sorti de la GRANDE TRIBULATION et tu as fait ma volonté ; souffert pour moi; entrer pour souper; car je me ceindrai et je te servirai. Nous avons crié Alléluia, gloire, et sommes entrés dans la Ville. Et j’ai vu une table d’argent pur, elle avait plusieurs kilomètres de long, mais nos yeux pouvaient s’étendre dessus. J’ai vu le fruit de l’arbre de vie, la manne, les amandes, les figues, grenades, raisins et bien d’autres sortes de fruits. J’ai demandé à Jésus de me laisser manger du fruit. Il a dit, Pas maintenant. Ceux qui mangent du fruit de cette terre ne retournent plus sur la terre. Mais dans peu de temps, si vous êtes fidèles, vous mangerez du fruit de l’arbre de vie et vous boirez de l’eau de la fontaine. Et il dit : Tu dois retourner sur la terre et raconter aux autres ce que je t’ai révélé. Puis un ange m’a porté doucement vers ce monde obscur.{2SG 54.1 1860}
On m’a montré la position élevée et responsable que le peuple de Dieu devrait occuper. Ils sont le sel de la terre et la lumière du monde, et ils doivent marcher comme le Christ a marché. Ils viendront à travers la GRANDE TRIBULATION. Le présent est un temps de guerre et d’épreuves. Notre Sauveur dit dans Apocalypse 3:21 : “Celui qui vaincra, je le ferai asseoir avec moi sur mon trône, comme moi aussi j’ai vaincu, et je me suis assis avec mon Père sur son trône.” La récompense n’est pas donnée à tous ceux qui professent être des disciples de Christ, mais à ceux qui vainquent comme il a vaincu. Nous devons étudier la vie de Christ et apprendre ce que c’est que de le confesser devant le monde. {1T 303.1 1855-1868}
Dans cette vie, nous devons affronter des épreuves ardentes et faire des sacrifices coûteux, mais la paix du Christ est la récompense. Il y a eu si peu d’abnégation, si peu de souffrance pour l’amour du Christ, que la croix est presque entièrement oubliée. Nous devons participer avec Christ à ses souffrances si nous voulons nous asseoir en triomphe avec lui sur son trône. Tant que nous choisissons la voie facile de l’auto-indulgence et que nous avons peur de l’abnégation, notre foi ne deviendra jamais ferme et nous ne pouvons connaître la paix de Jésus ni la joie qui découle d’une victoire consciente. Les plus exaltés de l’armée rachetée qui se tiennent devant le trône de Dieu et de l’Agneau, vêtus de blanc, connaissent le conflit de la victoire, car ils sont passés par la GRANDE TRIBULATION.{5T 215.1 1882-1889}
Tous ceux qui seront trouvés avec le vêtement de noces seront sortis de la GRANDE TRIBULATION. Les puissants déferlements de la tentation frapperont tous les disciples de Christ ; et s’ils ne sont pas rivés au Rocher éternel, ils seront emportés. Ne pensez pas pouvoir dériver en toute sécurité avec le courant ; vous devez endiguer la marée, ou vous deviendrez sûrement une proie impuissante face au pouvoir de Satan. Vous n’êtes pas en sécurité en plaçant vos pieds sur le sol de l’ennemi, mais vous devez diriger votre chemin dans la voie tracée pour que les rachetés du Seigneur puissent marcher. Même dans le chemin de la sainteté, vous serez éprouvés ; votre foi, votre amour, votre patience, votre constance seront mis à l’épreuve. Par une recherche diligente des Écritures, par une prière fervente pour l’aide divine, préparez l’âme à résister à la tentation. Le Seigneur entendra la prière sincère de l’âme contrite,{BEcho, 1er janvier 1893 par. 1}
Tous ceux qui seront trouvés avec le vêtement de noces seront sortis de la GRANDE TRIBULATION. Les puissants déferlements de la tentation frapperont tous, et à moins qu’ils ne soient rivés au Rocher éternel, ils seront emportés. Ne pensez pas que vous pouvez dériver en toute sécurité avec le courant. Si vous le faites, vous deviendrez sûrement la proie impuissante des appareils de Satan. Par une recherche diligente des Écritures et une prière sincère pour l’aide divine, préparez l’âme à résister à la tentation. Le Seigneur entendra la prière sincère de l’âme contrite et élèvera pour vous une bannière contre l’ennemi. Mais vous serez jugé; votre foi, votre amour, votre patience, votre constance seront mis à l’épreuve. {RH, 8 janvier 1884 par. 14}
Mais rappelez-vous que tous ceux qui seront trouvés avec l’habit de noces seront sortis de la GRANDE TRIBULATION. Les puissants déferlements de la tentation s’abattront sur tous. Mais la longue nuit d’observation, de labeur, d’épreuves, est presque passée. Christ va bientôt venir. Sois prêt! Les anges de Dieu cherchent à vous attirer loin de vous-même et des choses terrestres. Qu’ils ne travaillent pas en vain. La foi, la foi vivante, est ce dont vous avez besoin ; la foi qui agit par amour et purifie l’âme. Rappelez-vous le Calvaire et l’horrible, le sacrifice infini qui a été fait pour l’homme. Jésus t’invite maintenant à venir à lui, tel que tu es, et à faire de lui ta force et ton ami éternel. {RH, 17 avril 1894 par. 12} Aussi {YRP 371.5 1995}
Certains de ceux qui ont subi la persécution pendant le règne de Manassé ont été chargés de porter des messages spéciaux de réprimande et de jugement. Le roi de Juda, ont déclaré les prophètes, « a fait le mal par-dessus tout. . . qui étaient avant lui. À cause de cette méchanceté, son royaume approchait d’une crise ; bientôt les habitants du pays devaient être emmenés captifs à Babylone, pour y devenir “ une proie et un butin pour tous leurs ennemis ”. 2 Rois 21:11, 14. Mais le Seigneur n’abandonnerait pas complètement ceux qui, dans un pays étranger, le reconnaîtraient comme leur chef ; ils pourraient subir une GRANDE TRIBULATION, mais il leur apporterait la délivrance au moment et à la manière qui lui étaient assignés. Ceux qui apprendraient à lui faire entièrement confiance trouveraient un refuge sûr. {RH, 8 juillet 1915 par. 4} {PK 382.2 1917}
En retraçant l’histoire de l’église depuis la chute d’Adam jusqu’à notre époque, nous voyons que les justes ont été l’objet des assauts d’anges et d’hommes méchants. C’est un plan établi de l’ennemi de rechercher la corruption des âmes de ceux qui revendiqueraient l’honneur de Dieu ; et quand il n’a pas pu accomplir cela, il les a fait mettre à mort. Satan a manifesté la plus grande activité afin que les vrais adorateurs de Dieu soient balayés de la terre ; mais il n’a pas pleinement réalisé ses desseins, car Dieu a mis une limite à sa puissance. Il y a eu de l’ivraie semée avec le blé, mais le blé a été préservé. Les hommes fidèles ont traversé le feu et l’épée, l’hérésie et l’illusion, et sont sortis de la GRANDE TRIBULATION avec leurs robes lavées et blanchies dans le sang de l’Agneau. Des milliers sont tombés sur le bûcher, mais d’autres se sont levés pour prendre leur place. De fervents défenseurs de la vérité ont résisté au conflit de la bataille, et la controverse a été ramenée à nos jours. La lumière de la vérité a brillé sur nous, afin que nous puissions la refléter sur les autres.{ST, 21 septembre 1888 par. 9}
Recherche Spirit of Prophecy sur « TROIS » « DEMI » « ANNÉES ». Les principaux sont ci-dessous :
Quand Élie vit Élisée dans le champ avec les serviteurs, labourant avec ses douze paires de bœufs, il alla au champ de travail, et en passant, il détacha son manteau et le jeta sur les épaules d’Élisée. Au cours des TROIS ANS ET DEMI de stérilité et de famine, la famille de Shaphat s’est familiarisée avec le travail et la mission d’Elie le prophète. L’Esprit de Dieu a impressionné le cœur d’Elisée en ce qui concerne la signification de cette action. C’était son signal que Dieu l’avait appelé à être le successeur d’Elie. C’était semblable à la commission de Christ au jeune dirigeant de tout quitter – maisons, terres, amis, richesses, confort et aisance, ” et viens et suis-moi “. {CTr 167.2 1990}
Puis, dit l’ange, “Il confirmera l’alliance avec beaucoup pendant une semaine [sept ANS].” Pendant sept ANS après que le Sauveur est entré dans Son ministère, l’évangile devait être prêché spécialement aux Juifs; pendant TROIS ANS ET DEMI par Christ Lui-même; et ensuite par les apôtres. « Au milieu de la semaine, il fera cesser le sacrifice et l’oblation. Daniel 9:27. Au printemps de l’an 31, Christ le vrai sacrifice a été offert sur le Calvaire. Puis le voile du temple se déchira en deux, montrant que le caractère sacré et la signification du service sacrificiel avaient disparu. Le temps était venu de cesser le sacrifice terrestre et l’oblation. {DA 233.2 1898}
La semaine – sept ANS – s’est terminée en l’an 34. Puis, par la lapidation d’Etienne, les Juifs ont finalement scellé leur rejet de l’évangile ; les disciples dispersés par la persécution « allaient partout prêcher la parole » (Actes 8 :4) ; et peu de temps après, Saul le persécuteur se convertit et devint Paul, l’apôtre des Gentils. {DA 233.3 1898}
Mais avant la couronne doit venir la croix. Ce n’est pas l’investiture de Christ comme roi, mais la mort qui doit s’accomplir à Jérusalem, est le sujet de leur conférence avec Jésus. Portant la faiblesse de l’humanité, et chargé de sa douleur et de son péché, Jésus marchait seul au milieu des hommes. Alors que les ténèbres de l’épreuve à venir pressaient sur lui, il était dans la solitude de l’esprit, dans un monde qui ne le connaissait pas. Même ses disciples bien-aimés, absorbés dans leurs propres doutes, chagrins et espoirs ambitieux, n’avaient pas compris le mystère de sa mission. Il avait habité au milieu de l’amour et de la communion du ciel ; mais dans le monde qu’Il avait créé, Il était dans la solitude. Or le ciel avait envoyé ses messagers à Jésus ; pas des anges, mais des hommes qui avaient enduré la souffrance et le chagrin, et qui pouvaient sympathiser avec le Sauveur dans l’épreuve de sa vie terrestre. Moïse et Élie avaient été des collaborateurs de Christ. Ils avaient partagé son aspiration au salut des hommes. Moïse avait plaidé pour Israël : « Mais maintenant, si tu pardonnes leur péché… ; sinon, efface-moi, je te prie, de ton livre que tu as écrit. Exode 32:32. Élie avait connu la solitude de l’esprit, car pendant TROIS ANS et DEMI de famine, il avait porté le fardeau de la haine et du malheur de la nation. Seul, il avait représenté Dieu sur le mont Carmel. Seul, il s’était enfui dans le désert dans l’angoisse et le désespoir. Ces hommes, choisis entre tous les anges autour du trône, étaient venus communier avec Jésus concernant les scènes de ses souffrances et le réconforter avec l’assurance de la sympathie du ciel. L’espoir du monde, le salut de chaque être humain, était le fardeau de leur entretien. Ils avaient partagé son aspiration au salut des hommes. Moïse avait plaidé pour Israël : « Mais maintenant, si tu pardonnes leur péché… ; sinon, efface-moi, je te prie, de ton livre que tu as écrit. Exode 32:32. Élie avait connu la solitude de l’esprit, car pendant TROIS ANS et DEMI de famine, il avait porté le fardeau de la haine et du malheur de la nation. Seul, il avait représenté Dieu sur le mont Carmel. Seul, il s’était enfui dans le désert dans l’angoisse et le désespoir. Ces hommes, choisis entre tous les anges autour du trône, étaient venus communier avec Jésus concernant les scènes de ses souffrances et le réconforter avec l’assurance de la sympathie du ciel. L’espoir du monde, le salut de chaque être humain, était le fardeau de leur entretien. Ils avaient partagé son aspiration au salut des hommes. Moïse avait plaidé pour Israël : « Mais maintenant, si tu pardonnes leur péché… ; sinon, efface-moi, je te prie, de ton livre que tu as écrit. Exode 32:32. Élie avait connu la solitude de l’esprit, car pendant TROIS ANS et DEMI de famine, il avait porté le fardeau de la haine et du malheur de la nation. Seul, il avait représenté Dieu sur le mont Carmel. Seul, il s’était enfui dans le désert dans l’angoisse et le désespoir. Ces hommes, choisis entre tous les anges autour du trône, étaient venus communier avec Jésus concernant les scènes de ses souffrances et le réconforter avec l’assurance de la sympathie du ciel. L’espoir du monde, le salut de chaque être humain, était le fardeau de leur entretien. de ton livre que tu as écrit. Exode 32:32. Élie avait connu la solitude de l’esprit, car pendant TROIS ANS et DEMI de famine, il avait porté le fardeau de la haine et du malheur de la nation. Seul, il avait représenté Dieu sur le mont Carmel. Seul, il s’était enfui dans le désert dans l’angoisse et le désespoir. Ces hommes, choisis entre tous les anges autour du trône, étaient venus communier avec Jésus concernant les scènes de ses souffrances et le réconforter avec l’assurance de la sympathie du ciel. L’espoir du monde, le salut de chaque être humain, était le fardeau de leur entretien. de ton livre que tu as écrit. Exode 32:32. Élie avait connu la solitude de l’esprit, car pendant TROIS ANS et DEMI de famine, il avait porté le fardeau de la haine et du malheur de la nation. Seul, il avait représenté Dieu sur le mont Carmel. Seul, il s’était enfui dans le désert dans l’angoisse et le désespoir. Ces hommes, choisis entre tous les anges autour du trône, étaient venus communier avec Jésus concernant les scènes de ses souffrances et le réconforter avec l’assurance de la sympathie du ciel. L’espoir du monde, le salut de chaque être humain, était le fardeau de leur entretien. Seul, il s’était enfui dans le désert dans l’angoisse et le désespoir. Ces hommes, choisis entre tous les anges autour du trône, étaient venus communier avec Jésus concernant les scènes de ses souffrances et le réconforter avec l’assurance de la sympathie du ciel. L’espoir du monde, le salut de chaque être humain, était le fardeau de leur entretien. Seul, il s’était enfui dans le désert dans l’angoisse et le désespoir. Ces hommes, choisis entre tous les anges autour du trône, étaient venus communier avec Jésus concernant les scènes de ses souffrances et le réconforter avec l’assurance de la sympathie du ciel. L’espoir du monde, le salut de chaque être humain, était le fardeau de leur entretien.{DA 422.2 1898}
Par un échec de sa foi, Élie a interrompu l’œuvre de sa vie. Lourd était le fardeau qu’il avait porté au nom d’Israël ; fidèles avaient été ses avertissements contre l’idolâtrie nationale ; et sa sollicitude était profonde, car pendant TROIS ANS et DEMI de famine, il guettait et attendait quelque signe de repentir. Seul, il représentait Dieu sur le mont Carmel. Par le pouvoir de la foi, l’idolâtrie fut rejetée et la pluie bénie témoigna des averses de bénédiction qui attendaient d’être déversées sur Israël. Puis, dans sa lassitude et sa faiblesse, il s’enfuit devant les menaces de Jézabel et seul dans le désert pria pour qu’il puisse mourir. Sa foi avait échoué. L’œuvre qu’il avait commencée, il ne devait pas l’achever. Dieu lui ordonna d’en oindre un autre pour être prophète à sa place. {Éd 151.1 1903}
Lorsque la France a publiquement interdit la Bible, les hommes méchants et les esprits des ténèbres se sont réjouis d’avoir atteint l’objectif si longtemps désiré, un royaume libre des contraintes de la loi de Dieu. Parce que la condamnation d’une mauvaise œuvre n’était pas exécutée rapidement, le cœur des fils des hommes était ” tout entier en eux pour faire le mal “. [Ecclésiaste 8:11-13.] Mais la transgression d’une loi juste et droite doit inévitablement entraîner la misère et la ruine. Bien qu’elle ne soit pas immédiatement frappée de jugements, la méchanceté des hommes préparait néanmoins sûrement leur perte. Des siècles d’apostasie et de crime avaient amassé de la colère contre le jour du châtiment ; et quand leur iniquité fut pleine, les contempteurs de Dieu apprirent trop tard que c’est une chose affreuse d’avoir usé la patience divine. L’Esprit modérateur de Dieu, qui impose un frein à la puissance cruelle de Satan, a été en grande partie enlevé, et celui dont le seul plaisir est la misère des hommes, a été autorisé à faire sa volonté. Ceux qui avaient choisi le service de la rébellion, ont été laissés pour récolter ses fruits, jusqu’à ce que le pays soit rempli de crimes trop horribles pour qu’un stylo puisse les retracer. Des provinces dévastées et des villes en ruine, un cri terrible se fit entendre, un cri d’angoisse amère. La France est secouée comme par un tremblement de terre. La religion, la loi, l’ordre social, la famille, l’État et l’Église, tout fut abattu par la main impie qui s’était levée contre la loi de Dieu. Le sage a dit en vérité : « Le méchant tombera par sa propre méchanceté. « Bien qu’un pécheur fasse cent fois le mal et que ses jours se prolongent, je sais cependant que ce sera bien pour ceux qui craignent Dieu, qui craignent devant lui ; mais ce ne sera pas bien pour les méchants. [Ecclésiaste 8:11-13.] “Ils ont haï la connaissance, et n’ont pas choisi la crainte du Seigneur”; “C’est pourquoi ils mangeront du fruit de leur propre voie, et seront remplis de leurs propres artifices.”[Proverbes 1:29, 31.] {GC88 285.5 1888}
Les témoins fidèles de Dieu, tués par la puissance blasphématoire qui « monte de l’abîme », ne tardèrent pas à se taire. «Après TROIS jours et DEMI, l’Esprit de vie de Dieu entra en eux, et ils se tinrent sur leurs pieds; et une grande frayeur tomba sur ceux qui les virent. [Apocalypse 11:11.] C’est en 1793 que le décret qui interdit la Bible passa à l’Assemblée française. TROIS ANS et DEMI plus tard, une résolution annulant le décret et accordant la tolérance aux Ecritures fut adoptée par le même corps. Le monde était consterné par l’énormité de la culpabilité qui avait résulté d’un rejet des oracles sacrés, et les hommes ont reconnu la nécessité de la foi en Dieu et en sa Parole comme fondement de la vertu et de la moralité. Dit le Seigneur : « Qui as-tu insulté et blasphémé ? et contre qui as-tu élevé ta voix, et levé tes yeux en haut? même contre le Saint d’Israël. [Ésaïe 37:23.] « C’est pourquoi, voici, je vais leur faire connaître cette fois-ci, je leur ferai connaître ma main et ma force ; et ils sauront que mon nom est Jéhovah. [Jérémie 16:21.]{GC88 286.1 1888}
Ces écritures et d’autres ont clairement prouvé à l’esprit de Miller que les événements qui devaient généralement avoir lieu avant la venue du Christ, tels que le règne universel de paix et l’établissement du royaume de Dieu sur la terre, devaient être après le second avènement. De plus, tous les signes des temps et l’état du monde correspondaient à la description prophétique des derniers jours. Il a été forcé de conclure, à partir de la seule étude des Écritures, que la période allouée pour le maintien de la terre dans son état actuel était sur le point de se terminer. {GC88 323.1 1888}
« Une autre preuve qui a profondément influencé mon esprit », dit-il, « était la chronologie des Écritures. J’ai découvert que les événements prédits, qui s’étaient réalisés dans le passé, se produisaient souvent dans un délai donné. Les cent vingt ANS jusqu’au déluge, Genèse 6:3; les sept jours qui devaient le précéder, avec quarante jours de pluie prédits, Genèse 7:4 ; les quatre cents ANS du séjour de la semence d’Abraham, Genèse 15:13; les TROIS jours des rêves du maître d’hôtel et du boulanger, Genèse 40:12-20; les sept ANNEES de Pharaon, Genèse 41:28-54; les quarante ANS dans le désert, Nombres 14:34; les TROIS ANS ET DEMI de famine, 1 Rois 17:1; [Voir Luc 4:25.] la captivité de soixante-dix ANS, Jérémie 25:11; les sept temps de Nebucadnetsar, Daniel 4:13-16; et les sept semaines, TROISsoixante-deux semaines, et la semaine, faisant soixante-dix semaines, déterminé sur les Juifs, Daniel 9:24-27; les événements limités par ces temps n’étaient tous autrefois qu’une question de prophétie et se sont accomplis conformément aux prédictions.{GC88 323.2 1888}
Lorsque, par conséquent, il a trouvé dans son étude de la Bible, diverses périodes chronologiques qui, selon sa compréhension de celles-ci, s’étendaient jusqu’à la seconde venue de Christ, il ne pouvait que les considérer comme les « temps d’avance », que Dieu avait révélé à ses serviteurs. « Les choses secrètes, dit Moïse, appartiennent au Seigneur notre Dieu ; mais ces choses qui sont révélées nous appartiennent à nous et à nos enfants pour toujours » [Deutéronome 29:29.] et le Seigneur déclare par le prophète Amos, qu’il « ne fera rien, mais il révèle son secret à ses serviteurs les prophètes. ” [Amos 3:7.] Les étudiants de la Parole de Dieu peuvent alors s’attendre avec confiance à trouver l’événement le plus prodigieux qui ait eu lieu dans l’histoire humaine clairement indiqué dans les Écritures de vérité. {GC88 323.3 1888}
Accepter cette conclusion, c’était renoncer à l’ancien calcul des périodes prophétiques. Les 2300 jours avaient commencé lorsque le commandement d’Artaxerxès pour la restauration et la construction de Jérusalem est entré en vigueur, à l’automne de l’an 457 av. prédit dans l’explication de cette période dans Daniel 9:25-27. Soixante-neuf semaines, les 483 premières des 2300 ANS, devaient atteindre le Messie, l’Oint; et le baptême de Christ et l’onction par le Saint-Esprit, AD 27, ont exactement rempli la spécification. Au milieu de la soixante-dixième semaine, le Messie devait être retranché. TROIS ANS ET DEMI après son baptême, Christ fut crucifié, au printemps de l’an 31. Les soixante-dix semaines, ou 490 ANS, devaient concerner spécialement les Juifs. A l’expiration de cette période, la nation scella son rejet du Christ par la persécution de ses disciples, et les apôtres se tournèrent vers les Gentils, AD 34. Les 490 premières ANNÉES des 2300 étant alors terminées, 1810 ANNÉES resteraient. À partir de 34 AD 1810, les ANNÉES s’étendent jusqu’en 1844. “Alors,” dit l’ange, “le sanctuaire sera purifié.” Toutes les spécifications précédentes de la prophétie avaient été incontestablement remplies au moment fixé. Avec ce calcul, tout était clair et harmonieux, sauf qu’on ne voyait pas qu’aucun événement répondant à la purification du sanctuaire avait eu lieu en 1844. Nier que les jours se soient terminés à ce moment-là, c’était impliquer toute la question dans la confusion, et de renoncer à des positions qui avaient été établies par des accomplissements incontestables de prophéties. la nation scella son rejet de Christ par la persécution de ses disciples, et les apôtres se tournèrent vers les Gentils, AD 34. Les 490 premières ANNÉES des 2300 étant alors terminées, 1810 ANNÉES resteraient. À partir de 34 AD 1810, les ANNÉES s’étendent jusqu’en 1844. “Alors,” dit l’ange, “le sanctuaire sera purifié.” Toutes les spécifications précédentes de la prophétie avaient été incontestablement remplies au moment fixé. Avec ce calcul, tout était clair et harmonieux, sauf qu’on ne voyait pas qu’aucun événement répondant à la purification du sanctuaire avait eu lieu en 1844. Nier que les jours se soient terminés à ce moment-là, c’était impliquer toute la question dans la confusion, et de renoncer à des positions qui avaient été établies par des accomplissements incontestables de prophéties. la nation scella son rejet de Christ par la persécution de ses disciples, et les apôtres se tournèrent vers les Gentils, AD 34. Les 490 premières ANNÉES des 2300 étant alors terminées, 1810 ANNÉES resteraient. À partir de 34 AD 1810, les ANNÉES s’étendent jusqu’en 1844. “Alors,” dit l’ange, “le sanctuaire sera purifié.” Toutes les spécifications précédentes de la prophétie avaient été incontestablement remplies au moment fixé. Avec ce calcul, tout était clair et harmonieux, sauf qu’on ne voyait pas qu’aucun événement répondant à la purification du sanctuaire avait eu lieu en 1844. Nier que les jours se soient terminés à ce moment-là, c’était impliquer toute la question dans la confusion, et de renoncer à des positions qui avaient été établies par des accomplissements incontestables de prophéties. Les 490 premières ANNÉES des 2300 étant alors terminées, 1810 ANNÉES resteraient. À partir de 34 AD 1810, les ANNÉES s’étendent jusqu’en 1844. “Alors,” dit l’ange, “le sanctuaire sera purifié.” Toutes les spécifications précédentes de la prophétie avaient été incontestablement remplies au moment fixé. Avec ce calcul, tout était clair et harmonieux, sauf qu’on ne voyait pas qu’aucun événement répondant à la purification du sanctuaire avait eu lieu en 1844. Nier que les jours se soient terminés à ce moment-là, c’était impliquer toute la question dans la confusion, et de renoncer à des positions qui avaient été établies par des accomplissements incontestables de prophéties. Les 490 premières ANNÉES des 2300 étant alors terminées, 1810 ANNÉES resteraient. À partir de 34 AD 1810, les ANNÉES s’étendent jusqu’en 1844. “Alors,” dit l’ange, “le sanctuaire sera purifié.” Toutes les spécifications précédentes de la prophétie avaient été incontestablement remplies au moment fixé. Avec ce calcul, tout était clair et harmonieux, sauf qu’on ne voyait pas qu’aucun événement répondant à la purification du sanctuaire avait eu lieu en 1844. Nier que les jours se soient terminés à ce moment-là, c’était impliquer toute la question dans la confusion, et de renoncer à des positions qui avaient été établies par des accomplissements incontestables de prophéties. » Toutes les spécifications précédentes de la prophétie avaient été incontestablement remplies au moment fixé. Avec ce calcul, tout était clair et harmonieux, sauf qu’on ne voyait pas qu’aucun événement répondant à la purification du sanctuaire avait eu lieu en 1844. Nier que les jours se soient terminés à ce moment-là, c’était impliquer toute la question dans la confusion, et de renoncer à des positions qui avaient été établies par des accomplissements incontestables de prophéties. » Toutes les spécifications précédentes de la prophétie avaient été incontestablement remplies au moment fixé. Avec ce calcul, tout était clair et harmonieux, sauf qu’on ne voyait pas qu’aucun événement répondant à la purification du sanctuaire avait eu lieu en 1844. Nier que les jours se soient terminés à ce moment-là, c’était impliquer toute la question dans la confusion, et de renoncer à des positions qui avaient été établies par des accomplissements incontestables de prophéties.{GC88 409.3 1888}
Avant la sécheresse, le Mont Carmel avait été un lieu de beauté, ses ruisseaux alimentés par des sources intarissables, et ses pentes fertiles couvertes de fleurs blondes et de bosquets florissants. Mais maintenant, sa beauté languissait sous une malédiction flétrissante. Les autels érigés pour le culte de Baal et d’Astarté s’élevaient maintenant dans des bosquets sans feuilles. Au sommet de l’une des plus hautes crêtes, en contraste frappant avec celles-ci, se trouvait l’autel brisé de Jéhovah. {PK 144.1 1917}
Carmel dominait une vaste étendue de pays ; ses hauteurs étaient visibles depuis de nombreuses parties du royaume d’Israël. Au pied du mont, il y avait des points de vue d’où l’on pouvait voir une grande partie de ce qui se passait au-dessus. Dieu avait été singulièrement déshonoré par le culte idolâtre pratiqué sous le couvert de ses pentes boisées ; et Élie a choisi cette élévation comme l’endroit le plus remarquable pour l’étalage de la puissance de Dieu et pour la justification de l’honneur de son nom. {PK 144.2 1917}
Tôt le matin du jour fixé, les armées d’Israël apostat, dans une attente ardente, se rassemblent près du sommet de la montagne. Les prophètes de Jézabel défilent en imposantes rangées. En grande pompe, le roi apparaît et prend place à la tête des prêtres, et les idolâtres crient sa bienvenue. Mais il y a de l’appréhension dans le cœur des prêtres lorsqu’ils se souviennent que, sur la parole du prophète, la terre d’Israël depuis TROIS ANS et DEMI a été dépourvue de rosée et de pluie. Une crise effrayante est à portée de main, ils en sont sûrs. Les dieux en qui ils ont mis leur confiance ont été incapables de prouver qu’Élie était un faux prophète. A leurs cris effrénés, leurs prières, leurs larmes, leurs humiliations, leurs cérémonies révoltantes, leurs sacrifices coûteux et incessants, les objets de leur culte ont été étrangement indifférents. {PK 144.3 1917}
Face au roi Achab et aux faux prophètes, et entouré des armées d’Israël rassemblées, Élie se tient debout, le seul qui soit apparu pour justifier l’honneur de Jéhovah. Celui que tout le royaume a chargé de son poids de malheur est maintenant devant eux, apparemment sans défense en présence du monarque d’Israël, des prophètes de Baal, des hommes de guerre et des milliers environnants. Mais Elie n’est pas seul. Au-dessus et autour de lui se trouvent les hôtes protecteurs du ciel, des anges qui excellent en force. {PK 147.1 1917}
Le jugement menacé était si inattendu, si terrible, si soudain, qu’Achab semblait paralysé, et il ne se rendit pas compte que le prophète avait laissé sa présence sans réprimande, jusqu’à ce que l’homme de Dieu soit allé au-delà de tout rappel. Alors le roi réveilla ses serviteurs et appela l’homme qui avait déclaré que le ciel était fermé selon sa parole. Mais Élie ne fut pas trouvé, et ni rosée ni pluie ne tombèrent sur le pays d’Israël pendant TROIS ANS et DEMI. {RH, 26 mai 1891 par. 4}
L’objet de cette affliction était d’éveiller Israël à la réalisation de son péché, de l’amener à la repentance et de le tourner vers Dieu, afin qu’il puisse honorer Jéhovah comme le seul Dieu vrai et vivant. Après TROIS ANS et DEMI de sécheresse, le Seigneur dit à Élie : « Va, montre-toi à Achab ; et j’enverrai la pluie sur la terre. «Et il arriva, quand Achab vit Élie, qu’Achab lui dit: Es-tu celui qui trouble Israël? Et il répondit: Je n’ai pas troublé Israël; mais toi et la maison de ton père, en ce que vous avez abandonné les commandements du Seigneur, et vous avez suivi Baalim. Maintenant donc, envoie et rassemble vers moi tout Israël sur la montagne de Carmel, et les prophètes de Baal quatre cent cinquante, et les prophètes des bosquets quatre cents, qui mangent à la table de Jézabel. Le roi obéit à cet ordre comme s’il était le serviteur, et Elie le roi. Alors Élie leur ordonna d’apporter deux taureaux, un pour les prophètes de Baal, et un pour lui-même, et il ordonna aux prophètes d’habiller leur taureau et de le mettre sur l’autel, et d’invoquer Baal pour le feu. Il dit : « Invoquez le nom de vos dieux, et j’invoquerai le nom du Seigneur ; et le Dieu qui répondra par le feu, qu’il soit Dieu. Et tout le peuple répondit et dit : C’est bien.{RH, 26 mai 1891 par. 5}
Pendant les TROIS ANS et DEMI de stérilité et de famine, la famille de Shaphat s’était familiarisée avec la mission d’Elie le prophète ; et l’Esprit de Dieu impressionna le cœur d’Elisée quant à la signification de cette action. C’était le signal que Dieu l’avait appelé à être le successeur d’Elie. Il courut après le prophète et, le rattrapant, demanda la permission de prendre congé de ses parents et de dire adieu à sa famille. {YI, 21 avril 1898 par. 2}
La réponse d’Elie fut: “Retourne; car que t’ai-je fait?” Ce n’était pas un refoulement, mais un test. Si le cœur d’Elisée tenait à sa maison et à ses avantages, il était libre d’y rester. Mais Elisée était prêt à entendre l’appel de Dieu. Il n’avait pas été désordonné, courant avant l’appel; et quand il fut appelé, il montra qu’il n’hésiterait ni ne reculerait. {YI, 21 avril 1898 par. 3}
Quand Élie vit Élisée dans le champ avec les serviteurs, labourant avec ses douze paires de bœufs, il arriva au champ de travail, et en passant, il détacha son manteau et le jeta sur les épaules d’Élisée. Pendant les TROIS ANS et DEMI de stérilité et de famine, la famille de Shaphat s’est familiarisée avec le travail et la mission d’Elie le prophète. L’Esprit de Dieu a impressionné le cœur d’Elisée en ce qui concerne la signification de cette action. C’était son signal que Dieu l’avait appelé à être le successeur d’Elie. C’était semblable à la commission de Christ au jeune dirigeant de tout quitter – maisons, terres, amis, richesses, confort et aisance, ” et viens et suis-moi “. {Lt12-1897}
Elijah continua comme si c’était la fin de l’affaire. Mais il savait qu’Elisée avait compris la signification de l’action, et il le laissa, sans dire un mot, décider s’il accepterait l’appel ou le rejetterait. Élisée courut après le prophète, et le rattrapant, demanda la permission de prendre congé de ses parents, et fit ses adieux à sa famille. {Lt12-1897}
La recherche Spirit of Prophecy sur « quarante-deux mois » ou « 42 mois » ne donne aucune trouvaille.
Recherche Spirit of Prophecy sur « 1260 » ou « MILLE DEUX CENT SOIXANTE » ou « MILLE DEUX CENT TROIS SCORE ». Les principaux sont ci-dessous :
Au sixième siècle, la papauté s’était solidement établie. Son siège du pouvoir était fixé dans la ville impériale, et l’évêque de Rome était déclaré chef de toute l’Église. Le paganisme avait fait place à la papauté. Le dragon avait donné à la bête ” son pouvoir, et son siège, et une grande autorité “. [Apocalypse 13:2] Et maintenant ont commencé les 1260 ANNÉES d’oppression papale prédites dans les prophéties de Daniel et l’Apocalypse. [Daniel 7:25 ; Apocalypse 13: 5-7.] Les chrétiens ont été forcés de choisir, soit de céder leur intégrité et d’accepter les cérémonies et le culte papaux, soit de perdre leur vie dans des cachots ou de subir la mort par le rack, le fagot ou la hache du bourreau. Maintenant s’accomplissaient les paroles de Jésus : « Vous serez trahis par vos parents, vos frères, vos parents et vos amis ; et ils feront mourir quelques-uns d’entre vous. Et vous serez haïs de tous à cause de mon nom. [Luc 21:16, 17.] La persécution s’est ouverte sur les fidèles avec plus de fureur que jamais auparavant, et le monde est devenu un vaste champ de bataille. Pendant des centaines d’années, l’église du Christ a trouvé refuge dans l’isolement et l’obscurité. Ainsi parle le prophète : « La femme s’enfuit dans le désert, où elle a un lieu préparé par Dieu, pour qu’on la nourrisse là MILLE DEUX CENT TROISOIS jours. [Apocalypse 12:6.] {GC88 54.2 1888} qu’ils la nourrissent là-bas MILLE DEUX CENT TROISSE jours. [Apocalypse 12:6.] {GC88 54.2 1888} qu’ils la nourrissent là-bas MILLE DEUX CENT TROISSE jours. [Apocalypse 12:6.] {GC88 54.2 1888}
L’ange du Seigneur a dit : « Ils fouleront aux pieds la ville sainte [la véritable Église] pendant quarante-deux mois. Et je donnerai pouvoir à mes deux témoins, et ils prophétiseront MILLE DEUX CENT TROISSE jours, vêtus de sacs. . . .Et quand ils auront achevé leur témoignage, la bête qui monte de l’abîme leur fera la guerre, les vaincra et les tuera. Et leurs cadavres reposeront dans la rue de la grande ville, qui est spirituellement appelée Sodome et Égypte, là même où notre Seigneur a été crucifié. . . . Et ceux qui habitent sur la terre se réjouiront à cause d’eux, et se réjouiront, et s’enverront des présents les uns aux autres; parce que ces deux prophètes ont tourmenté les habitants de la terre. Et après TROIS jours et DEMI l’Esprit de vie de Dieu entra en eux, et ils se tenaient sur leurs pieds; et une grande frayeur tomba sur ceux qui les virent.[Apocalypse 11:2-11.] {GC88 266.1 1888}
Les périodes mentionnées ici – “quarante deux mois” et “MILLE DEUX CENT TROISOIS jours” – sont les mêmes, représentant également le temps pendant lequel l’église du Christ devait subir l’oppression de Rome. Les 1260 ANS de suprématie papale ont commencé avec l’établissement de la papauté en 538 après JC, et se termineraient donc en 1798. A cette époque, une armée française est entrée à Rome, et a fait prisonnier le pape, et il est mort en exil. Bien qu’un nouveau pape ait été élu peu de temps après, la hiérarchie papale n’a jamais été en mesure d’exercer le pouvoir qu’elle possédait auparavant. {GC88 266.2 1888}
La persécution de l’église ne s’est pas poursuivie pendant toute la période des 1260 ANS. Dieu, dans sa miséricorde envers son peuple, a abrégé le temps de son épreuve ardente. En prédisant la « grande tribulation » qui devait s’abattre sur l’Église, le Sauveur a dit : « Si ces jours n’étaient abrégés, personne ne serait sauvé ; mais à cause des élus, ces jours seront abrégés. [Matthieu 24:22.] Grâce à l’influence de la Réforme, la persécution a pris fin avant 1798. {GC88 266.3 1888}
Concernant les deux témoins, le prophète déclare plus loin : “Ce sont les deux oliviers et les deux chandeliers qui se tiennent devant le Dieu de la terre”. « Ta Parole, dit le psalmiste, est une lampe à mes pieds, et une lumière sur mon sentier. [Apocalypse 11:4 ; Psaume 119:105.] Les deux témoins représentent les Écritures de l’Ancien et du Nouveau Testament. Les deux sont des témoignages importants de l’origine et de la perpétuité de la loi de Dieu. Tous deux sont aussi témoins du plan de salut. Les types, les sacrifices et les prophéties de l’Ancien Testament pointent vers un Sauveur à venir. Les évangiles et les épîtres du Nouveau Testament parlent d’un Sauveur qui est venu de la manière exacte prédite par le type et la prophétie. {GC88 267.1 1888}
“Ils prophétiseront MILLE DEUX CENT TROISSE jours, vêtus de sacs.” Pendant la plus grande partie de cette période, les témoins de Dieu sont restés dans l’obscurité. Le pouvoir papal a cherché à cacher au peuple la Parole de vérité, et a mis devant eux de faux témoins pour contredire son témoignage. Lorsque la Bible a été proscrite par l’autorité religieuse et laïque; quand son témoignage a été perverti, et tous les efforts faits que les hommes et les démons pouvaient inventer pour en détourner l’esprit des gens ; lorsque ceux qui ont osé proclamer ses vérités sacrées ont été chassés, trahis, torturés, enterrés dans des cachots, martyrisés pour leur foi, ou contraints de fuir vers les montagnes, les tanières et les grottes de la terre, alors les témoins fidèles ont prophétisé dans un sac . Pourtant, ils ont continué leur témoignage tout au long de la période entière de 1260 ANS. Dans les temps les plus sombres, il y avait des hommes fidèles qui aimaient la Parole de Dieu et étaient jaloux de son honneur. A ces fidèles serviteurs ont été donnés la sagesse, le pouvoir et l’autorité de déclarer sa vérité pendant toute cette période.{GC88 267.2 1888}
Revenons maintenant à ces 4 textes bibliques qui sont utilisés pour soutenir l’entrée de l’antéchrist dans le temple de Dieu au milieu des 7 années de Tribulation :
Daniel 9:27 Et il confirmera l’alliance avec plusieurs pendant une semaine; et au milieu de la semaine, il fera cesser le sacrifice et l’oblation, et pour la propagation excessive des ABOMINATIONS, il la rendra DÉSOLÉE, jusqu’à ce que la consommation, et ce qui a été déterminé sera versé sur le désolé.
Matthieu 24:15 Lorsque vous verrez donc l’ABOMINATION DE LA DESOLATION, dont a parlé le prophète Daniel, se tenir dans le lieu saint, (que celui qui lit comprenne)
Marc 13:14 ¶ Mais quand vous verrez l’ABOMINATION DE DÉSOLATION, dont a parlé le prophète Daniel, se tenir là où il ne faut pas, (que celui qui lit comprenne), alors que ceux qui sont en Judée fuient vers les montagnes.
Luc 21:20 Et quand vous verrez Jérusalem entourée d’armées, sachez alors que sa DESOLATION est proche.
2 Thessaloniciens 2:4 qui s’oppose et s’élève au-dessus de tout ce qu’on appelle Dieu ou qu’on adore; de sorte qu’IL, EN TANT QUE DIEU, S’ASSISE DANS LE TEMPLE DE DIEU, se montrant qu’il est Dieu.
L’Esprit de Prophétie est définitif en ce que la période de 7 ans a été accomplie en l’an 34 après JC :
Alors, dit l’ange, “IL CONFIRMERA L’ALLIANCE AVEC PLUSIEURS PENDANT UNE SEMAINE [SEPT ANS].” PENDANT SEPT ANS APRÈS L’ENTRÉE DU SAUVEUR DANS SON MINISTÈRE, L’ÉVANGILE DOIT ÊTRE PRÊCHÉ EN PARTICULIER AUX JUIFS ; PENDANT TROIS ANS ET DEMI PAR CHRIST LUI-MÊME ; ET ENSUITE PAR LES APÔTRES. “EN MILIEU DE SEMAINE, IL FERA CESSER LE SACRIFICE ET L’OBLATION.” DANIEL 9:27. AU PRINTEMPS DE L’ANNONCE 31, CHRIST LE VÉRITABLE SACRIFICE A ÉTÉ OFFERT SUR LE CALVAIRE. Puis le voile du temple se déchira en deux, montrant que le caractère sacré et la signification du service sacrificiel avaient disparu. Le temps était venu de cesser le sacrifice terrestre et l’oblation. {DA 233.2 1898} Aussi {PK 699.1}
LA SEMAINE – SEPT ANS – SE TERMINE EN 34 AD. Puis, par la lapidation d’Etienne, les Juifs scellèrent finalement leur rejet de l’évangile ; les disciples dispersés par la persécution « allaient partout prêcher la parole » (Actes 8 :4) ; et peu de temps après, Saul le persécuteur se convertit et devint Paul, l’apôtre des Gentils. {DA 233.3 1898} Aussi {PK 699.2}
L’Esprit de Prophétie est définitif en ce que la Désolation du Temple de Jérusalem s’est accomplie en l’an 70 après JC :
L’avenir était miséricordieusement voilé aux disciples. S’ils avaient pleinement compris à ce moment-là les deux faits affreux, les souffrances et la mort du Rédempteur et la destruction de leur ville et de leur temple, ils auraient été submergés d’horreur. Christ a présenté devant eux un aperçu des événements importants qui devaient avoir lieu avant la fin des temps. Ses paroles n’étaient alors pas pleinement comprises; mais leur signification devait être dévoilée car son peuple aurait besoin de l’instruction qui y était donnée. LA PROPHÉTIE QU’IL LANCE ÉTAIT DOUBLE DANS SON SENS : TOUT EN PRÉVOYANT LA DESTRUCTION DE JÉRUSALEM, ELLE PRÉFIGURA AUSSI LES TERREURS DU DERNIER GRAND JOUR. {GC88 25.4 1888}
JÉSUS A DÉCLARÉ AUX DISCIPLES À L’ÉCOUTE LES JUGEMENTS QUI DEVRAIENT TOMBER SUR ISRAËL APOSAT, et en particulier la vengeance rétributive qui viendrait sur eux pour leur rejet et la crucifixion du Messie. Des signes indéniables précéderaient l’horrible apogée. L’heure redoutée viendrait soudainement et rapidement. Et le Sauveur a averti ses disciples : « Lorsque donc vous verrez l’abomination de la désolation, dont parle Daniel le prophète, se tenir dans le lieu saint (que quiconque lit, qu’il comprenne), alors que ceux qui sont en Judée s’enfuient dans les montagnes. .” [Matthieu 24:15, 16 ; Luc 21:20.] QUAND LES NORMES IDOLATRES DES ROMAINS DEVRAIENT ÊTRE ÉTABLIES DANS LA TERRE SAINTE, QUI S’ÉTENDAIT SUR QUELQUES TERRAINS À L’EXTÉRIEUR DES MURS DE LA VILLE, ALORS LES SUIVANTS DU CHRIST DEVRAIENT TROUVER LA SÉCURITÉ EN VOLANT. Lorsque le panneau d’avertissement doit être vu, ceux qui voudraient s’échapper ne doivent pas tarder. Dans tout le pays de Judée, ainsi qu’à Jérusalem même, le signal de la fuite doit être immédiatement obéi. Celui qui se trouve sur le toit ne doit pas descendre dans sa maison, même pour sauver ses trésors les plus précieux. Ceux qui travaillaient dans les champs ou dans les vignes ne doivent pas prendre le temps de revenir chercher le vêtement extérieur mis de côté alors qu’ils devraient travailler dans la chaleur du jour. ILS NE DOIVENT PAS HÉSITER UN MOMENT, DE PEUR D’ÊTRE IMPLIQUÉS DANS LA DESTRUCTION GÉNÉRALE. Ceux qui travaillaient dans les champs ou dans les vignes ne doivent pas prendre le temps de revenir chercher le vêtement extérieur mis de côté alors qu’ils devraient travailler dans la chaleur du jour. ILS NE DOIVENT PAS HÉSITER UN MOMENT, DE PEUR D’ÊTRE IMPLIQUÉS DANS LA DESTRUCTION GÉNÉRALE. Ceux qui travaillaient dans les champs ou dans les vignes ne doivent pas prendre le temps de revenir chercher le vêtement extérieur mis de côté alors qu’ils devraient travailler dans la chaleur du jour. ILS NE DOIVENT PAS HÉSITER UN MOMENT, DE PEUR D’ÊTRE IMPLIQUÉS DANS LA DESTRUCTION GÉNÉRALE.{GC88 26.1 1888}
AUCUN CHRÉTIEN N’A PÉRI DANS LA DESTRUCTION DE JÉRUSALEM. Christ avait averti ses disciples, et tous ceux qui croyaient en ses paroles attendaient le signe promis. « Quand vous verrez Jérusalem entourée d’armées, dit Jésus, sachez alors que sa désolation est proche. Alors que ceux qui sont en Judée s’enfuient dans les montagnes; et que ceux qui sont au milieu d’elle s’en aillent. [Luc 21:20, 21.] Après que les Romains sous Cestius aient encerclé la ville, ils ont inopinément abandonné le siège quand tout semblait favorable à une attaque immédiate. Les assiégés, désespérant d’une résistance heureuse, étaient sur le point de se rendre, lorsque le général romain retira ses forces, sans la moindre raison apparente. Mais la providence miséricordieuse de Dieu dirigeait les événements pour le bien de son propre peuple. Le signe promis avait été donné aux chrétiens qui attendaient, et maintenant l’occasion était offerte à tous ceux qui le voulaient d’obéir à l’avertissement du Sauveur. Les événements ont été tellement annulés que ni les Juifs ni les Romains ne devaient entraver la fuite des chrétiens. Lors de la retraite de Cestius, les Juifs, sortant de Jérusalem, poursuivirent son armée en retraite, et tandis que les deux forces étaient ainsi pleinement engagées, les chrétiens eurent l’occasion de quitter la ville. A cette époque, le pays était également débarrassé des ennemis qui auraient pu tenter de les intercepter. Au moment du siège, les Juifs étaient assemblés à Jérusalem pour observer la Fête des Tabernacles, et ainsi les chrétiens de tout le pays purent s’échapper sans encombre. Sans tarder, ils s’enfuirent vers un lieu sûr, la ville de Pella, dans le pays de Perea, au-delà du Jourdain. Les événements ont été tellement annulés que ni les Juifs ni les Romains ne devaient entraver la fuite des chrétiens. Lors de la retraite de Cestius, les Juifs, sortant de Jérusalem, poursuivirent son armée en retraite, et tandis que les deux forces étaient ainsi pleinement engagées, les chrétiens eurent l’occasion de quitter la ville. A cette époque, le pays était également débarrassé des ennemis qui auraient pu tenter de les intercepter. Au moment du siège, les Juifs étaient assemblés à Jérusalem pour observer la Fête des Tabernacles, et ainsi les chrétiens de tout le pays purent s’échapper sans encombre. Sans tarder, ils s’enfuirent vers un lieu sûr, la ville de Pella, dans le pays de Perea, au-delà du Jourdain. Les événements ont été tellement annulés que ni les Juifs ni les Romains ne devaient entraver la fuite des chrétiens. Lors de la retraite de Cestius, les Juifs, sortant de Jérusalem, poursuivirent son armée en retraite, et tandis que les deux forces étaient ainsi pleinement engagées, les chrétiens eurent l’occasion de quitter la ville. A cette époque, le pays était également débarrassé des ennemis qui auraient pu tenter de les intercepter. Au moment du siège, les Juifs étaient assemblés à Jérusalem pour observer la Fête des Tabernacles, et ainsi les chrétiens de tout le pays purent s’échapper sans encombre. Sans tarder, ils s’enfuirent vers un lieu sûr, la ville de Pella, dans le pays de Perea, au-delà du Jourdain. poursuivi après son armée en retraite, et tandis que les deux forces étaient ainsi pleinement engagées, les chrétiens avaient l’occasion de quitter la ville. A cette époque, le pays était également débarrassé des ennemis qui auraient pu tenter de les intercepter. Au moment du siège, les Juifs étaient assemblés à Jérusalem pour observer la Fête des Tabernacles, et ainsi les chrétiens de tout le pays purent s’échapper sans encombre. Sans tarder, ils s’enfuirent vers un lieu sûr, la ville de Pella, dans le pays de Perea, au-delà du Jourdain. poursuivi après son armée en retraite, et tandis que les deux forces étaient ainsi pleinement engagées, les chrétiens avaient l’occasion de quitter la ville. A cette époque, le pays était également débarrassé des ennemis qui auraient pu tenter de les intercepter. Au moment du siège, les Juifs étaient assemblés à Jérusalem pour observer la Fête des Tabernacles, et ainsi les chrétiens de tout le pays purent s’échapper sans encombre. Sans tarder, ils s’enfuirent vers un lieu sûr, la ville de Pella, dans le pays de Perea, au-delà du Jourdain. et ainsi les chrétiens de tout le pays purent s’échapper sans encombre. Sans tarder, ils s’enfuirent vers un lieu sûr, la ville de Pella, dans le pays de Perea, au-delà du Jourdain. et ainsi les chrétiens de tout le pays purent s’échapper sans encombre. Sans tarder, ils s’enfuirent vers un lieu sûr, la ville de Pella, dans le pays de Perea, au-delà du Jourdain.{GC88 30.4 1888}
AVANT LA DESTRUCTION DE SODOME, DIEU A ENVOYÉ UN MESSAGE À LOT : « Échappe-toi pour ta vie ; ne regarde pas derrière toi, et ne reste pas dans toute la plaine ; échappe-toi à la montagne, de peur que tu ne sois consumé. LA MÊME VOIX D’AVERTISSEMENT A ÉTÉ ENTENDU PAR LES DISCIPLES DU CHRIST AVANT LA DESTRUCTION DE JÉRUSALEM : « Lorsque vous verrez Jérusalem entourée d’armées, sachez alors que sa désolation est proche. Alors que ceux qui sont en Judée s’enfuient dans les montagnes. Luc 21:20, 21. Ils ne doivent pas tarder à sécuriser quoi que ce soit de leurs biens, mais doivent profiter au maximum de l’occasion pour s’échapper. {PP 166.3 1890}
Il y a eu un coming out, une séparation décidée d’avec les méchants, une évasion pour la vie. C’ÉTAIT AINSI AU TEMPS DE NOÉ; AINSI AVEC LOT ; AINSI AVEC LES DISCIPLES AVANT LA DESTRUCTION DE JÉRUSALEM ; ET CE SERA AINSI DANS LES DERNIERS JOURS. Encore une fois, la voix de Dieu se fait entendre dans un message d’avertissement, demandant à son peuple de se séparer de l’iniquité qui prévaut. {PP 166.4 1890}
Après l’établissement des Hébreux en Canaan, LE TABERNACLE A ÉTÉ REMPLACÉ PAR LE TEMPLE DE SALOMON, qui, bien qu’étant une construction permanente et sur une plus grande échelle, gardait les mêmes proportions et était pareillement meublé. SOUS CETTE FORME, LE SANCTUAIRE A EXISTÉ, SAUF QUAND IL ÉTAIT EN RUINE AU TEMPS DE DANIEL, JUSQU’À SA DESTRUCTION PAR LES ROMAINS, EN 70. {GC88 412.3 1888}
C’EST LE SEUL SANCTUAIRE QUI A JAMAIS EXISTÉ SUR LA TERRE, DONT LA BIBLE DONNE DES INFORMATIONS. Ceci a été déclaré par Paul comme étant le sanctuaire de la première alliance. Mais la nouvelle alliance n’a-t-elle pas de sanctuaire ? {GC88 412.4 1888}
Revenant au livre des Hébreux, les chercheurs de la vérité découvrirent que l’existence d’un sanctuaire de la seconde ou de la nouvelle alliance était impliquée dans les paroles de Paul déjà citées : « En vérité, la première alliance avait aussi des ordonnances de service divin, et un sanctuaire mondain ». Et l’utilisation du mot laisse également entendre que Paul a déjà fait mention de ce sanctuaire. Revenant au début du chapitre précédent, ils lurent : « Maintenant, des choses que nous avons dites, voici la somme : Nous avons un tel souverain sacrificateur, qui est assis à la droite du trône de la Majesté dans les cieux ; un ministre du sanctuaire et du vrai tabernacle, que le Seigneur a dressé, et non un homme. [Hébreux 8:1, 2.] {GC88 412.5 1888}
Ici est révélé LE SANCTUAIRE DE LA NOUVELLE ALLIANCE. Le sanctuaire de la première alliance a été planté par l’homme, construit par Moïse ; C’EST LANCÉ PAR LE SEIGNEUR, NON PAR L’HOMME. Dans ce sanctuaire, les prêtres terrestres accomplissaient leur service ; en cela, CHRIST, NOTRE GRAND PRÊTRE, MINISTRES À LA DROITE DE DIEU. UN SANCTUAIRE ÉTAIT SUR LA TERRE, L’AUTRE EST AU CIEL. {GC88 413.1 1888}
La Bible est très explicite quant à la manière dont la seconde venue de Jésus se produira :
« viens vite » – 4 fois dans la Bible – Tout dans le livre de l’Apocalypse :
Apocalypse 3:10 Parce que tu as gardé la parole de ma patience, je te garderai aussi de l’heure de la tentation, qui viendra sur tout le monde, pour éprouver les habitants de la terre.
Apocalypse 3:11 Voici, je viens bientôt. Retiens ce que tu as, afin que personne ne prenne ta couronne.
Apocalypse 22:6 Et il me dit : Ces paroles sont fidèles et vraies ; et le Seigneur, le Dieu des saints prophètes, a envoyé son ange pour montrer à ses serviteurs les choses qui doivent être faites sous peu.
Revelation 22:7 Voici, je viens bientôt. Heureux celui qui garde les paroles de la prophétie de ce livre.
Apocalypse 22:12 Et voici, je viens bientôt; et ma récompense [est] avec moi, pour rendre à chacun selon ce que sera son travail.
Revelation 22:20 Celui qui atteste ces choses dit: Certes, je viens bientôt. Amen. De même, viens, Seigneur Jésus.
« ne tarde pas » – 3 fois dans la Bible :
Ésaïe 46:12 ¶ Écoutez-moi, vous qui avez le cœur vaillant, qui [êtes] loin de la justice!
Isaiah 46:13 Je fais approcher ma justice: elle ne sera pas éloignée, et mon salut ne tardera pas; et je placerai le salut en Sion pour Israël ma gloire.
Habacuc 2:1 ¶ Je me tiendrai sur mes gardes, et je me placerai sur la tour, et je veillerai pour voir ce qu’il me dira, et ce que je répondrai quand je serai repris.
Habacuc 2:2 Et l’Éternel me répondit, et dit: Écris la vision, et écris-la clairement sur des tables, afin que celui qui la lise coure.
Habacuc 2:3 Car la vision [est] encore pour un temps fixé, mais à la fin elle parlera et ne mentira pas. Même si elle tarde, attends-la; parce qu’il viendra sûrement, il NE S’ATTENDRA PAS.
Habacuc 2:4 Voici, son âme [qui] s’élève n’est pas droite en lui; mais le juste vivra par sa foi. [Romains 1:17; Galates 3:11 ; Hébreux 10:38]
Hébreux 10:37 Encore un peu de temps, et celui qui doit venir viendra, et ne tardera pas.
Hébreux 10:38 Or le juste vivra par la foi; mais si [quelqu’un] recule, mon âme n’aura aucun plaisir en lui. [Romains 1:17; Galates 3:11 ; Hébreux 2:4]
Hébreux 10:39 Mais nous ne sommes pas de ceux qui reculent vers la perdition; mais de ceux qui croient au salut de l’âme.
Autre Écriture confirmant comment Jésus viendra :
Matthieu 24:27 Car COMME L’ÉCLAIR SORT de l’orient, et brille jusqu’à l’occident; AINSI SERA AUSSI LA VENUE DU FILS DE L’HOMME.
Matthieu 24:44 Soyez donc également prêts, car à UNE HEURE QUE VOUS NE PENSEZ PAS, le Fils de l’homme vient.
Matthieu 25:4 Mais les sages prenaient de l’huile dans leurs vases avec leurs lampes.
Matthieu 25:5 Pendant que l’époux tardait, elles s’assoupirent toutes et s’endormirent.
Matthieu 25:6 Et à minuit, un cri se fit entendre: Voici, l’époux vient; sortez à sa rencontre.
Matthieu 25:13 Veillez donc, car VOUS NE SAVEZ NI LE JOUR NI L’HEURE où le Fils de l’homme viendra.
Marc 13:33 Prenez garde, veillez et priez, car vous ne savez pas quand le temps sera venu.
Marc 13:34 [Car le Fils de l’homme est] comme un homme faisant un long voyage, qui quitta sa maison, et donna autorité à ses serviteurs, et à chacun son travail, et ordonna au portier de veiller.
Marc 13:35 Veillez donc, car VOUS NE SAVEZ PAS QUAND le maître de la maison viendra, soit le soir, soit à minuit, soit au chant du coq, soit le matin.
Marc 13:36 de peur que VENANT SOUDAINE il ne vous trouve endormi.
Luc 12:40 Soyez donc également prêts : CAR LE FILS DE L’HOMME ARRIVE À L’HEURE OÙ VOUS NE PENSEZ PAS.
Et enfin:
1 Thessalonians 5:2 Car vous savez parfaitement que le jour du Seigneur vient comme un VOLEUR DANS LA NUIT.
2 Pierre 3:10 Mais le jour du Seigneur viendra comme un VOLEUR DANS LA NUIT ; dans lequel les cieux passeront avec un grand bruit, et les éléments fondront avec une chaleur ardente, la terre aussi et les ouvrages qui s’y trouvent seront brûlés.
Le temps de 7 ans de Tribulation constituerait une Prophétie du Temps dans la mesure où, dès son commencement, le peuple de Dieu saurait que dans 7 ans, Jésus viendrait. Spirit of Prophecy a ce qui suit à dire sur Time Prophecies :
Et ce témoignage n’a-t-il pas été accompli en tout point ? LES ADVENTISTES DU PREMIER JOUR ONT FIXE TEMPS APRÈS TEMPS, et malgré les échecs répétés, ils ont rassemblé le courage de fixer de nouveaux temps. Dieu ne les a pas conduits en cela. Beaucoup d’entre eux ont rejeté le vrai temps prophétique, et ont ignoré l’accomplissement de la prophétie, parce que le temps s’est écoulé en 1844, et n’a pas apporté l’événement attendu. Ils ont rejeté la vérité, et l’ennemi a eu le pouvoir d’apporter sur eux de fortes illusions pour qu’ils croient un mensonge. LA GRANDE ÉPREUVE SUR LE TEMPS A ÉTÉ EN 1843 ET 1844 ; ET TOUS CEUX QUI ONT RÉGLÉ LE TEMPS DEPUIS LORS SE SONT TROMPÉS ET TROMPENT LES AUTRES. {1T 73.1 1855-1868}
“A cette époque, des visions m’ont été données pour corriger les erreurs de ceux qui avaient adopté des opinions extrêmes sur certains textes de l’Écriture, et s’étaient abstenus complètement de travailler, et avaient rejeté tous ceux qui ne recevraient pas leurs opinions sur ce point, et quelques autres choses qui ils tenaient pour des devoirs religieux. Dieu m’a révélé ces erreurs dans une vision, et m’a envoyé vers ses enfants égarés pour les déclarer ; mais beaucoup d’entre eux rejetèrent complètement le message et m’accusèrent de me conformer au monde. D’autre part, les Adventistes nominaux m’accusent de fanatisme, et j’ai été faussement, et par certains, méchamment, représenté comme étant le chef du fanatisme que je m’efforçais constamment d’arrêter en rendant mon témoignage que Dieu m’avait donné. DIFFÉRENTS TEMPS ONT ÉTÉ FIXÉS POUR LA VENUE DU SEIGNEUR, et ont été pressés pour les frères. MAIS LE SEIGNEUR M’A MONTRÉ QU’ILS PASSERONT, CAR LE TEMPS DES TROUBLES DOIT VENIR AVANT LA VENUE DU CHRIST, ET QUE CHAQUE TEMPS QUI A ÉTÉ FIXÉ ET PASSÉ, NE FAIT QU’AFFAIBLIR LA FOI DU PEUPLE DE DIEU. Pour cela, j’ai été accusé d’être le serviteur maléfique qui a dit : ‘Mon Seigneur retarde sa venue.’{LS80 220.2 1880}
“Ce qui précède, relatif à la mise à l’heure, a été imprimé il y a près de trente ans, et les livres ont circulé partout. Pourtant, certains ministres prétendant bien me connaître, font les déclarations que j’ai fixées à maintes reprises pour que le Seigneur vienne et ces temps sont passés, donc mes visions sont fausses. Ces fausses déclarations sont sans aucun doute reçues par beaucoup comme la vérité. Ceux qui me connaissent et sont au courant de mes travaux ne feront pas un tel rapport en toute franchise. C’est le témoignage que j’ai porté depuis le passage du temps en 1844 : « LE TEMPS APRÈS LE TEMPS SERA FIXÉ PAR DIFFÉRENTS QUI PASSERONT ; ET L’INFLUENCE DE CE CALENDRIER SERA DE DÉTRUIRE LA FOI DU PEUPLE DE DIEU.’ Si j’avais vu en vision et rendu mon témoignage à un temps défini, je n’aurais pas pu écrire et publier, face à ce témoignage, que tous les temps qui devaient être fixés passeraient, car le temps de détresse doit venir avant la venue de Christ. Certes, depuis trente ans, c’est-à-dire depuis la publication de cette déclaration, je ne serais pas enclin à fixer le temps pour la venue de Christ, et à me placer ainsi sous la même condamnation que ceux que je reprenais.{LS80 221.1a 1880}
JE N’AI PAS EU DE VISION JUSQU’EN 1845, c’est-à-dire après le passage du temps de l’attente générale en 1844. J’AI ALORS MONTRÉ QUE BEAUCOUP SERONT TROMPÉS ET FIXERONT DES TEMPS DIFFÉRENTS POUR LA VENUE DU SEIGNEUR ET LES PRESSERONT SUR LEURS FRÈRES. MAIS LE SEIGNEUR M’A MONTRÉ QUE CES TEMPS PASSERONT; CAR LE TEMPS DES TROUBLES DOIT VENIR AVANT LA VENUE DU CHRIST; ET QUE CHAQUE TEMPS AINSI FIXE ET PASSE, NE FAIT QU’AFFAIBLIR LA FOI DU PEUPLE DE DIEU. Ce témoignage qui a été devant le public pendant près de trente ans sous forme publiée n’a-t-il pas été accompli dans tous ses détails ? Les Adventistes du Premier Jour ont fixé maintes et maintes fois, et malgré les échecs répétés, ils ont rassemblé le courage de fixer de nouveaux temps. Dieu ne les a pas conduits en cela. Beaucoup d’entre eux ont dénoncé le temps prophétique et l’accomplissement d’événements marqués dans la prophétie, car le temps passa en 1844, et n’amena pas l’événement attendu. Ils ont rejeté le vrai temps prophétique, et l’ennemi a eu le pouvoir d’apporter de fortes illusions sur eux pour qu’ils croient un mensonge. J’ai témoigné depuis le passage du temps en 1844, qu’il ne devrait y avoir aucun temps défini pour tester le peuple de Dieu. LA GRANDE ÉPREUVE SUR LE TEMPS A ÉTÉ EN 1843 ET 1844 ; ET TOUS CEUX QUI ONT RÉGLÉ LE TEMPS DEPUIS CES GRANDES PÉRIODES MARQUÉES DANS LA PROPHÉTIE ONT ÉTÉ TROMPÉS ET ONT ÉTÉ TROMPÉS.{LS80 221.1b 1880}
Mais depuis 1798 le livre de Daniel a été descellé, la connaissance des prophéties a augmenté, et beaucoup ont proclamé le message solennel du Jugement proche. {GC88 356.2 1888}
“A cette époque, des visions m’ont été données pour corriger les erreurs de ceux qui avaient adopté des opinions extrêmes sur certains textes de l’Écriture, et s’étaient abstenus complètement de travailler, et avaient rejeté tous ceux qui ne recevraient pas leurs opinions sur ce point et sur certaines autres choses qu’ils considérés comme des devoirs religieux. Dieu m’a révélé ces erreurs dans une vision, et m’a envoyé vers ses enfants égarés pour les déclarer ; mais beaucoup d’entre eux rejetèrent complètement le message et m’accusèrent de me conformer au monde. D’un autre côté, les Adventistes nominaux m’accusaient de fanatisme, et j’étais faussement, et par certains, méchamment, représenté comme étant le chef du fanatisme que je m’efforçais constamment d’arrêter en rendant le témoignage que Dieu m’avait donné. Différentes heures ont été fixées pour que le Seigneur vienne et ont été pressées pour les frères. Mais LE SEIGNEUR M’A MONTRÉ QU’ILS PASSERONT, CAR LE TEMPS DE TROUBLE DOIT VENIR AVANT LA VENUE DE CHRIST, et que CHAQUE TEMPS QUI A ÉTÉ FIXÉ ET PASSÉ, NE FAIT QU’AFFAIBLIR LA FOI DU PEUPLE DE DIEU. Pour cela, j’ai été accusé d’être le serviteur maléfique qui a dit : ‘Mon Seigneur retarde sa venue.’{LS88 220.2 1888}
« Ce qui précède, relatif à la chronologie, a été imprimé il y a plus de 30 ans, et les livres ont circulé partout. Pourtant, certains ministres prétendant me connaître bien, font la déclaration que j’ai souvent fixé le temps pour que le Seigneur vienne, et ces temps sont passés; donc mes visions sont fausses. De telles fausses déclarations sont sans aucun doute reçues par beaucoup comme la vérité. Ceux qui me connaissent et sont au courant de mes travaux ne feront pas un tel rapport en toute franchise. C’est le témoignage que j’ai porté depuis le passage du temps en 1844 : « LE TEMPS APRÈS LE TEMPS SERA DÉFINI PAR DIFFÉRENTS QUI PASSERONT PAR ; ET L’INFLUENCE DE CE CALENDRIER SERA DE DÉTRUIRE LA FOI DU PEUPLE DE DIEU.’ Si j’avais vu en vision et rendu mon témoignage à un temps défini, je n’aurais pas pu écrire et publier, face à ce témoignage, que TOUS LES TEMPS QUI DEVRAIENT ÊTRE FIXÉS PASSERONT, CAR LE TEMPS DE PROBLÈME DOIT VENIR AVANT LA VENUE DU CHRIST. Certes, depuis trente ans, c’est-à-dire depuis la publication de cette déclaration, je ne serais pas enclin à fixer un temps pour la venue de Christ, et à me placer ainsi sous la même condamnation que ceux que je réprimandais. Je n’ai eu aucune vision jusqu’en 1845, c’est-à-dire après le passage du temps de l’attente générale en 1844. J’AI ALORS ETE MONTRÉ QUE BEAUCOUP SERONT TROMPÉS ET FIXERONT DES TEMPS DIFFÉRENTS POUR LA VENUE DU SEIGNEUR, et les exhorteraient leurs frères. et ainsi me placer sous la même condamnation que ceux que je reprenais. Je n’ai eu aucune vision jusqu’en 1845, c’est-à-dire après le passage du temps de l’attente générale en 1844. J’AI ALORS ETE MONTRÉ QUE BEAUCOUP SERONT TROMPÉS ET FIXERONT DES TEMPS DIFFÉRENTS POUR LA VENUE DU SEIGNEUR, et les exhorteraient leurs frères. et ainsi me placer sous la même condamnation que ceux que je reprenais. Je n’ai eu aucune vision jusqu’en 1845, c’est-à-dire après le passage du temps de l’attente générale en 1844. J’AI ALORS ETE MONTRÉ QUE BEAUCOUP SERONT TROMPÉS ET FIXERONT DES TEMPS DIFFÉRENTS POUR LA VENUE DU SEIGNEUR, et les exhorteraient leurs frères.
MAIS LE SEIGNEUR M’A MONTRÉ QUE CES TEMPS PASSERONT; CAR LE TEMPS DES TROUBLES DOIT VENIR AVANT LA VENUE DU CHRIST; ET QUE CHAQUE TEMPS AINSI FIXE ET PASSE, NE FAIT QU’AFFAIBLIR LA FOI DU PEUPLE DE DIEU. Ce témoignage, qui a été devant le public pendant plus de 30 ans, sous une forme publiée, n’a-t-il pas été accompli dans ses moindres détails ? LES ADVENTISTES DU PREMIER JOUR ONT SOUVENT FIXE L’HEURE, et malgré les échecs répétés, ils ont rassemblé le courage de fixer de nouvelles heures. Dieu ne les a pas conduits en cela. Beaucoup d’entre eux ont nié le temps prophétique et l’accomplissement de la prophétie, parce que le temps s’est écoulé en 1844, et n’a pas apporté l’événement attendu. Ils ont rejeté le vrai temps prophétique, et l’ennemi a apporté de fortes illusions sur eux pour qu’ils croient un mensonge. J’AI TÉMOIGNÉ DEPUIS LE PASSAGE DU TEMPS EN 1844, QU’IL NE DEVRAIT PAS Y AVOIR DE TEMPS DÉFINI POUR TESTER LE PEUPLE DE DIEU. LA GRANDE ÉPREUVE SUR LE TEMPS A ÉTÉ EN 1843 ET 1844 ; ET TOUS CEUX QUI ONT RÉGLÉ LE TEMPS DEPUIS CETTE GRANDE PÉRIODE MARQUÉE DANS LA PROPHÉTIE, ONT ÉTÉ TROMPÉS ET ONT ÉTÉ TROMPÉS.{LS88 221.1 1888}
La dernière crise
Nous vivons au temps de la fin. Les signes des temps qui accomplissent le jeûne déclarent que la venue de Christ est proche. Les jours dans lesquels nous vivons sont solennels et importants. L’Esprit de Dieu est progressivement mais sûrement retiré de la terre. FLÉAUX et JUGEMENTS tombent déjà sur ceux qui méprisent la grâce de Dieu. Les calamités par terre et par mer, l’état instable de la société, les alarmes de guerre, sont de mauvais augure. Ils prévoient des événements imminents de la plus grande ampleur. {9T 11.1 1909}
Les agences du mal unissent leurs forces et se consolident. Ils se renforcent pour la dernière grande crise. DE GRANDS CHANGEMENTS VONT BIENTÔT SURVENIR DANS NOTRE MONDE, ET LES DERNIERS MOUVEMENTS SERONT RAPIDES. {9T 11.2 1909}
L’état des choses dans le monde montre que des temps troublés sont sur nous. Les quotidiens regorgent d’indications d’un TERRIBLE CONFLIT dans un futur proche. Les vols audacieux sont fréquents. LES GRÈVES sont courantes. VOLS et MEURTRES sont commis de toutes parts. LES HOMMES POSSÉDÉS DE DÉMONS prennent la vie d’hommes, de femmes et de petits enfants. Les hommes sont devenus entichés du VICE, et TOUTES LES ESPÈCES DU MAL PRÉVALENT. {9T 11.3 1909}
L’ennemi a réussi à PERVERSER LA JUSTICE et à remplir le cœur des hommes du désir d’un GAIN ÉGoïste. “La justice se tient au loin : car la vérité est tombée dans la rue, et l’équité ne peut entrer.” Esaïe 59:14. Dans les grandes villes, il y a des multitudes qui vivent dans la PAUVRETÉ et la MISÈRE, presque DÉNUDÉES DE NOURRITURE, D’ABRI ET DE VÊTEMENTS ; tandis que dans les mêmes villes se trouvent ceux qui ont plus que le cœur ne pourrait souhaiter, qui VIVENT LUXUEUSEMENT, dépensant leur argent en MAISONS RICHEMENT MEUBLÉS, en PARURES PERSONNELLES, ou pire encore, en SATISFACTION DES APPÉTITS SENSUELS, en LIQUEUR, TABAC ET AUTRES CHOSES qui détruisent les pouvoirs du cerveau, déséquilibrent l’esprit et avilissent l’âme. LES CRIS DE L’HUMANITÉ AFFAMÉE MONTENT DEVANT DIEU, TANDIS QUE PAR TOUTES LES ESPÈCES D’OPPRESSION ET D’EXTORSION LES HOMMES ACCUMULENT DES FORTUNES COLOSSALES.{9T 11.4 1909}
Les jours dans lesquels nous vivons sont solennels et importants. L’Esprit de Dieu est progressivement mais sûrement retiré de la terre. FLÉAUX et JUGEMENTS tombent déjà sur ceux qui méprisent la grâce de Dieu. Les calamités par terre et par mer, l’état instable de la société, les alarmes de guerre, sont de mauvais augure. Ils prévoient des événements imminents de la plus grande ampleur. Les agences du mal unissent leurs forces et se consolident. Ils se renforcent pour la dernière grande crise. DE GRANDS CHANGEMENTS VONT BIENTÔT SURVENIR DANS NOTRE MONDE, ET LES DERNIERS MOUVEMENTS SERONT RAPIDES. –Témoignages, vol. 9, p. 11. {ChS 52.2 1925}
J’AI DÉCLARÉ CLAIREMENT À LA RÉUNION DU CAMP DE JACKSON à ces partis fanatiques qu’ils faisaient le travail de l’adversaire des âmes; ils étaient dans les ténèbres. Ils prétendaient avoir une grande lumière que la probation se terminerait en octobre 1884. {2SM 73.2 1958}
J’y ai déclaré en public QUE LE SEIGNEUR A EU PLAISIR DE ME MONTRER QU’IL N’Y AURA AUCUN TEMPS DÉFINI DANS LE MESSAGE DONNÉ DE DIEU DEPUIS 1844; et que je savais que ce message, que quatre ou cinq étaient occupés à défendre avec beaucoup de zèle, était une hérésie. Les visions de ce pauvre enfant n’étaient pas de Dieu. Cette lumière ne venait pas du ciel. Le temps était court; mais la fin n’était pas encore. Une grande œuvre devait être accomplie pour préparer un peuple à être scellé du sceau du Dieu vivant. – An Exposure of Fanaticism and Wickedness (Pamphlet), pp. 9, 10 (1885). {2SM 73.3 1958}
Les calamités par terre et par mer, l’état instable de la société, les alarmes de guerre, sont de mauvais augure. Ils prévoient des événements imminents de la plus grande ampleur. Les agences du mal unissent leurs forces et se consolident. Ils se renforcent pour la dernière grande crise. DE GRANDS CHANGEMENTS VONT BIENTÔT AVOIR LIEU DANS NOTRE MONDE, ET LES MOUVEMENTS FINAUX SERONT RAPIDES. – 9T 11 (1909). {LDE 11.2 1992}
Des temps troublés bientôt à venir
LE TEMPS DE TROUBLE, QUI DOIT AUGMENTER JUSQU’À LA FIN, est très proche. On n’a pas de temps à perdre. Le monde est agité par l’ESPRIT DE GUERRE. Les prophéties du onzième de Daniel ont presque atteint leur accomplissement final. –RH 24 novembre 1904. {LDE 12.1 1992}
J’AI DÉCLARÉ CLAIREMENT À LA RÉUNION DU CAMP DE JACKSON à ces partis fanatiques qu’ils faisaient le travail de l’adversaire des âmes; ils étaient dans les ténèbres. Ils ont affirmé avoir une grande lumière que la probation se terminerait en octobre 1884. J’y ai déclaré en public que le Seigneur avait eu plaisir à me montrer qu’il n’y aurait PAS DE TEMPS DÉFINI DANS LE MESSAGE DONNÉ DE DIEU DEPUIS 1844. – 2SM 73 (1885 ). {LDE 35.3 1992}
Conclusion
Dans la Bible et dans l’Esprit de prophétie, nous n’avons trouvé aucune preuve à l’appui d’un enlèvement ni d’une tribulation de 7 ans survenant juste avant la seconde venue de Jésus. Au contraire, à partir de la Parole de Dieu, nous avons vu ce qui réfute ces croyances.
Alors, comment tout ce non-sens créé par l’homme a-t-il commencé ?
Juste avant qu’un événement de Dieu ne se produise, Satan fait de son mieux pour imiter l’événement. Voici un exemple qui va bientôt se produire :
La rébellion et l’apostasie sont dans l’air même que nous respirons. Nous en serons affectés à moins que nous ne suspendions par la foi nos âmes impuissantes à Christ. Si les hommes sont si facilement induits en erreur, comment se tiendront-ils lorsque SATAN PERSONNERA LE CHRIST ET FERA DES MIRACLES ? Qui sera indifférent à ses fausses déclarations? Professer être Christ alors que c’est seulement Satan assumant la personne de Christ, et apparemment ACCOMPLISSANT LES ŒUVRES DE CHRIST ? Qu’est-ce qui empêchera le peuple de Dieu de prêter allégeance à de faux Christs ? “Ne les poursuivez pas.” (Luc 21:8) 2SM 394 (1897). Aussi {1BC 1114.5 1953}
Le conflit va devenir de plus en plus féroce. SATAN prendra le terrain et personnifiera Christ. Il DÉFORMERA, APPLIQUERA MAL ET PERVERSERA TOUT CE QU’IL PEUT POSSIBLEMENT, POUR TROMPER, si possible, les élus eux-mêmes. … {TM 411.2 1923}
Lorsque Jésus était sur la terre, Satan a conduit le peuple à rejeter le Fils de Dieu et à choisir Barabbas, qui représentait Satan, le dieu de ce monde. Le Seigneur Jésus-Christ est venu contester l’usurpation de Satan dans les royaumes du monde. Le conflit n’est pas encore terminé ; et à mesure que nous approchons de la fin des temps, la bataille devient plus intense. Alors que la seconde apparition de notre Seigneur Jésus-Christ approche, les agents sataniques sont déplacés d’en bas. SATAN N’APPARAÎTRA PAS SEULEMENT COMME UN ÊTRE HUMAIN, MAIS IL PERSONNERA JÉSUS-CHRIST, et LE MONDE qui a rejeté la vérité LE RECEVRA comme le Seigneur des seigneurs et le Roi des rois. Il exercera son pouvoir et travaillera sur l’imagination humaine. IL CORROMPRERA A LA FOIS LES ESPRITS ET LESCORPSDES HOMMES, et travaillera à travers les enfants de la désobéissance, fascinant et charmant, comme le fait un serpent. Quel spectacle le monde sera-t-il pour les intelligences célestes ! Quel spectacle pour Dieu, le Créateur du monde, à voir ! {5BC 1105.8 (1900) 1956} Aussi {LDE 168.3 1992}
La forme que Satan a prise en Éden lorsqu’il a conduit nos premiers parents à transgresser, était d’une nature à DÉCONTRACTER ET CONFONDRE L’ESPRIT. Il agira d’une manière aussi subtile que nous approchons de la fin de l’histoire de la terre. Tout son pouvoir trompeur sera appliqué sur des sujets humains, pour TERMINER LE TRAVAIL DE TROMPER LA FAMILLE HUMAINE. Son œuvre sera si trompeuse que les hommes agiront comme ils firent aux jours de Christ ; et lorsqu’on m’a demandé : Qui vous relâcherai-je, Christ ou Barabbas ? le cri presque universel sera : Barabbas, Barabbas ! Et quand la question est posée : « Que ferez-vous donc que je fasse à celui que vous appelez le roi des Juifs ? le cri sera à nouveau : « Crucifie-le ! {5BC 1106.1 1956}
Cependant, Satan apparaîtra comme Christ marchant comme un homme. Il ne lui est pas permis de venir sur un nuage et de rester « dans les airs ».
1 Thessalonians 4:17 Alors nous qui sommes vivants [et] qui restons, nous serons enlevés avec eux dans les nuées, à la rencontre du Seigneur dans les airs, et ainsi serons-nous toujours avec le Seigneur.
Mais le peuple de Dieu ne sera pas induit en erreur. Les enseignements de ce faux christ ne sont pas conformes aux Ecritures. Sa bénédiction est prononcée sur les adorateurs de la bête et de son image, la classe même sur laquelle la Bible déclare que la colère sans mélange de Dieu sera déversée. Et, de plus, SATAN N’EST PAS AUTORISÉ À CONTREFAÎR LA MANIÈRE DE L’AVENT DE CHRIST. Les Écritures enseignent que « comme l’éclair part de l’orient et brille jusqu’à l’occident ; ainsi en sera-t-il de la venue du FILS DE L’HOMME ; » [Matthieu 24:27.] qu’il “VIENT AVEC DES NUAGES; ET TOUT ŒIL LE VOIR ; » [Apocalypse 1: 7.] qu’il « descendra du ciel avec un cri, avec la voix de l’archange, et avec la trompette de Dieu » ; [1 Thessaloniciens 4:16.] qu’il « viendra dans sa gloire, et tous les SAINTS ANGES AVEC LUI » [Matthieu 25:31. ] et “enverra ses anges avec un grand SONNEMENT DE TROMPETTE, et ils rassembleront ses élus”. [Matthieu 24:31.] Ceux qui ont reçu l’amour de la vérité seront protégés de la puissante illusion qui prend le monde en captivité. Par le témoignage des Écritures, ils découvriront le trompeur sous son déguisement.{4SP 443.1 1884}
Revenons maintenant aux événements des années 1830 et 1840 :
Ellen Gould White (née Harmon ; 26 novembre 1827 – 16 juillet 1915) était une auteure américaine et cofondatrice de l’Église adventiste du septième jour.
En décembre 1844, Ellen G. Harmon connut la première de ce qu’elle prétendra plus tard être quelque 2 000 visions de Dieu.
Nos frères devraient être disposés à enquêter de manière franche sur chaque point de controverse. Si un frère enseigne une erreur, ceux qui occupent des postes de responsabilité doivent le savoir ; et s’il enseigne la vérité, ils doivent se tenir à ses côtés. Nous devrions tous savoir ce qui est enseigné parmi nous ; car si c’est la vérité, nous en avons besoin. Nous sommes tous tenus à Dieu de savoir ce qu’Il nous envoie. Il a donné des directives par lesquelles nous pouvons tester chaque doctrine,–Ésaïe 8:20 À LA LOI ET AU TÉMOIGNAGE : S’ILS NE PARLENT PAS SELON CETTE PAROLE, [C’EST] PARCE QU'[IL N’Y A] AUCUNE LUMIÈRE EN EUX. Si la lumière présentée satisfait à ce test, nous ne devons pas refuser de l’accepter parce qu’elle ne correspond pas à nos idées. {GW 300.4 1915}
SATAN ESPÈRE IMPLIQUER LE PEUPLE RESTE DE DIEU DANS LA RUINE GÉNÉRALE QUI ARRIVE SUR LA TERRE. À L’APPROCHE DE LA VENUE DU CHRIST, IL SERA PLUS DÉTERMINÉ ET DÉCISIF DANS SES EFFORTS POUR LES RENVERSER. DES HOMMES ET DES FEMMES SERONT PROFESSIONNELS D’AVOIR UNE NOUVELLE LUMIÈRE OU UNE NOUVELLE RÉVÉLATION DONT LA TENDANCE EST DE perturber la foi dans les anciens repères. Leurs doctrines ne résisteront pas à l’épreuve de la parole de Dieu, mais les âmes seront trompées. De faux rapports circuleront, et certains seront pris dans ce piège. Ils croiront ces rumeurs et les répéteront à leur tour, et ainsi un lien se formera entre eux et l’architrompeur. Cet esprit ne se manifestera pas toujours dans un défi ouvert aux messages que Dieu envoie, mais une incrédulité établie s’exprime de plusieurs façons. Chaque fausse déclaration qui est faite alimente et renforce cette incrédulité,{5T 295.3 1882-1889}
Juste avant 1844, il y a eu beaucoup de révélations de “nouvelle lumière”, dont une en 1833.
John Nelson Darby (18 novembre 1800 – 29 avril 1882) était un enseignant de la Bible anglo-irlandais, l’une des figures influentes parmi les premiers Plymouth Brethren et le fondateur des Exclusive Brethren. Il est considéré comme le père du dispensationalisme et du futurisme modernes. LA THÉOLOGIE DE L’ENLÈVEMENT PRÉ-TRIBULATION a été largement popularisée dans les années 1830 par John Nelson Darby et les Plymouth Brethren, et encore popularisée aux États-Unis au début du XXe siècle par la large diffusion de la Scofield Reference Bible.
Alors que nous avançons vers la seconde venue du Christ, nous verrons beaucoup plus de ces théologies faites par l’homme.
Éphésiens 4:11 Et il en donna, APÔTRES; et certains, PROPHÈTES; et certains, ÉVANGÉLISTES; et certains, PASTEURS et ENSEIGNANTS;
Ephésiens 4:12 POUR LE PERFECTIONNEMENT DES SAINTS, pour l’oeuvre du MINISTERE, pour l’édification du corps de Christ:
Éphésiens 4:13 JUSQU’À ce que nous soyons tous parvenus dans l’UNITÉ de la foi et de la connaissance du Fils de Dieu, à un homme parfait, à la mesure de la stature parfaite de Christ,
Éphésiens 4:14 Que nous ne soyons plus [désormais] des enfants, ballottés çà et là, et emportés à TOUS VENT DE DOCTRINE, par la tromperie des hommes, [et] la ruse rusée, par laquelle ils guettent pour tromper;
Éphésiens 4:15 Mais dire la vérité avec amour, peut grandir en lui en toutes choses, qui est le chef, [même] Christ: